Jean-Pierre Pernaut remonté : « On peut s’entasser dans le métro, pas aller au cinéma »

Au micro de France Bleu, ce lundi 11 janvier, Jean-Pierre Pernaut a apporté son soutien au monde de la culture et aux stations de ski fermées tout en critiquant les décisions prises par le gouvernement.

A propos de

  1. Jean-Pierre Pernaut

Il n’a pas sa langue dans sa poche. Alors qu’il n’est plus le présentateur du journal du 13 heures de TF1, remplacé depuis quelques jours par Marie-Sophie Lacarrau, Jean Pierre Pernaut continue à faire parler de lui en donnant son avis sur l’actualité en toute franchise. Invité de l’émission Une heure en France, sur France Bleu, ce lundi 11 janvier, le journaliste a poussé un coup de gueule en affirmant ne pas comprendre les mesures prises par le gouvernement pour enrayer la crise du Covid-19 : “Je ne comprends pas qu’on peut s’entasser dans le métro et qu’on ne peut pas aller au cinéma“.

Pour appuyer ses propos, Jean-Pierre Pernaut avance que “toutes les mesures de distanciation sont prises” pour se rendre dans un lieu culturel. Le journaliste star de TF1 ne comprend notamment pas pourquoi “on ne peut pas visiter les musées” ou bien pourquoi “on ne peut pas aller au théâtre alors qu’il n’y a aucun risque en gardant son masque“. Jean-Pierre Pernaut a adressé a un message de soutien à toutes les professions à l’arrêt, notamment dans le domaine du spectacle et de la culture : “C’est difficile pour les artistes mais c’est difficile pour tous les gens qui travaillent pour eux. C’est-à-dire les costumiers, les régisseurs dans les salles, les gens qui placent dans les salles. On pense à tous ces gens-là qui sont les oubliés de la crise.”

Il défend les stations de ski

Jean-Pierre Pernaut, qui appréciait donner la parole aux différents territoires français dans son journal, notamment aux stations de ski lors de la saison hivernale, ne les pas oublié lors de sa dernière sortie qui épingle le gouvernement : “Je ne comprends pas du tout pourquoi les remontées mécaniques sont fermées. Y a-t-il eu un foyer sur un tire-fesse ? Non. Y-a t-il eu un foyer dans un restaurant ? Non. Y a-t-il eu un foyer dans une salle de cinéma ? On n’en sait rien“. Mais, celui qui a lancé désormais sa propre chaîne de reportages, le confesse, il ne voudrait pas “être à la place du gouvernement car ça doit être épouvantable de ne savoir comment faire pour juguler cette épidémie.”

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Giancarlo Gorassini/Bestimage

Source: Lire L’Article Complet