Jeff Koons au Mucem, les couleurs de Nicolas de Staël, le Montreux Jazz Festival… Nos cinq incontournables culturels

Livre, musique, exposition…Tous les quinze jours, Madame Figaro propose sa sélection culturelle. Voici les cinq événements à ne pas rater.

Jeff Koons Mucem, l’expo événement

C’est l’histoire d’un dialogue inédit entre 20 œuvres de Jeff Koons, prêtées par la Collection Pinault, et les objets, photographies et documents du Mucem, référence dans le domaine des arts populaires. Sous la houlette bienveillante des deux commissaires, Elena Geuna et Emilie Girard, l’artiste du Post Pop a choisi lui-même les objets figurant dans les réserves du musées. Résultat : 13 salles, chacune son univers, avec des correspondances formelles, symboliques ou poétiques entre les oeuvres. Le homard (Lobster) est mis en relation avec un portrait d’acrobate, Hanging Heart avec des ex-voto en forme de cœur, Balloon Dog avec une photo de clown qui gonfle un ballon, Titi et son houpet sur la tête avec une coiffe du XIXe siècle… Le parcours libre, conçu de manière chronologique, joue avec l’architecture du musée, ses claustras et sa vue sur le port Saint-Jean. Une déambulation contemplative.

Jeff Koons au Mucem, œuvres de la collection Pinault, du 5 mai au 18 octobre 2001 au Mucem

Anna Magdalena Bach, un spectacle musical

La petite chronique d’Anna Magdalena Bach, d’Esther Meynell.

Ni un tout à fait un concert ni tout à fait du théâtre, Anna Magdalena Bach est un deux à deux merveilleux. Des mots et des notes, une femme et son clavecin, une histoire d’amour et de musique… Le spectacle musical alterne des œuvres de Bach et des extraits de La petite chronique d’Anna Magdalena Bach d’Esther Meynell. Armelle Roux joue dans tous les sens du terme, interprétant la musique de Bach au clavecin et incarnant Anna Magdalena, toujours sensible, délicate, émouvante. Ce témoignage écrit sous l’angle de l’amour et de l’admiration éclaire la vie du maître et les contraintes de l’artiste. Nous sommes téléportés dans le temps et enchantés par la direction d’acteur et la mise en scène épurée de Françoise Petit-Balmer, laquelle s’adapte à l’espace, qu’il soit scène, salon ou salle de château.

Anna Magdalena Bach. Tous les samedis et dimanches à 15 heures, du 2 mai au 11 juillet 2021 (dans le respect des mesures sanitaires), au salon de musique de l’ancien presbytère de Haute-Isle, 95780 La Roche Guyon. Réservation : 06 73 80 95 24;

Nicolas de Staël, le catalogue raisonné

Nicolas de Staël, par Françoise de Staël, Marie du Bouchet, Gustave de Staël, Germaine Viatte

«Si malgré ce temps qui est là, je vous disais que dans mon esprit, un an, deux ans, dix ans ne sont rien, qu’être artiste, ce n’est pas compter, mais vivre comme l’arbre sans presser sa sève, attendre l’été, et l’été vient, mais qu’il faut avoir de la patience», écrit Nicolas de Staël, maître de la couleur qui, à 41 ans, se suicida, rejoignant Van Gogh au ciel des peintres. Fulgurance d’un destin, éblouissement des couleurs, évolution constante entre abstraction et figuration, foisonnement de l’œuvre (il fit trois cents tableaux la dernière année de son existence)… C’est tout cela et bien plus que nous dévoile cette nouvelle édition du catalogue raisonné de l’œuvre peint de Nicolas de Staël, soit un corpus composé de 1120 tableaux. Où l’on comprend ce que signifie vivre de peinture…

Nicolas de Staël. Par Françoise de Staël, Marie du Bouchet, Gustave de Staël, Germaine Viatte, éditions Ides et Calendes.

Montreux Jazz Festival, les albums live

Nina Simone : The Montreux Years

On ne présente plus le festival de Montreux, haut lieu du jazz, vitrine pour la scène musicale internationale, lieu de partage entre artistes et amoureux de la musique, créé en 1967 par Claude Nobs. Chaque été, durant deux semaines, en Suisse, au bord du lac Léman, dans un cadre à couper le souffle, ont lieu des concerts à l’acoustique soignée. On ne compte pas non plus les artistes qui s’y sont produits : Etta James, Bob Dylan, Prince, Elton John, Aretha Franklin, David Bowie, James Brown, Leonard Cohen, Marvin Gaye, Miles Davis, Nina Simone… Pour perpétuer la légende de ces 55 années, le Festival et BMG lancent une série d’albums multi-formats : The Montreux Years qui dévoilent des enregistrements rares et inédits. Les deux premiers consacrés à Nina Simone et Etta James sortent le 28 mai.

Nina Simone : The Montreux Years et Etta James : The Montreux Years, Montreux Jazz Festival / BMG.

“Féminismes & pop culture”, un essai engagé

Féminismes et pop culture, de Jennifer Padjemi

Le premier essai de la journaliste Jennifer Padjemi, spécialiste des questions de société, fondatrice de la newsletter What’s God et du podcast Miroir, Miroir, pose des questions pertinentes. Le féminisme se porte-t-il sur un tee-shirt ? Kim Kardashian est-elle un objet sexuel ou une femme puissante ? La série Grey’s anatomy peut-elle changer la vie des femmes ? Des chansons de Beyoncé à un tee-shirt Dior en passant par les séries TV , le féminisme a infusé la culture populaire, pour le meilleur et pour le pire. A l’heure des influenceuses, des réseaux sociaux et du mouvement Me Too, l’autrice explore l’interdépendance entre idéologie progressiste et consommation de masse et s’interroge sur leur récupération par le système capitaliste. Joyeux, lucide et sans concession.

Féminismes & pop culture, Jennifer Padjemi, éditions Stock.

Source: Lire L’Article Complet