« J’emmerde Cendrillon » : Alessandra Sublet prête à vivre son conte de fées

En mai prochain, Alessandra Sublet sortira un nouveau livre intitulé J’emmerde Cendrillon à paraître aux éditions Robert Laffont. Dans cet ouvrage, l’animatrice se sert de son expérience personnelle pour inciter chacun à tracer sa route, loin des regards désapprobateurs.

A propos de


  1. Alessandra Sublet

Les confidences d’Alessandra Sublet à nouveau en librairies ! Le 27 mai prochain, l’animatrice de l’émission C Canteloup sur TF1 publiera un livre intitulé J’emmerde Cendrillon aux éditions Robert Laffont. Dans cet ouvrage, la mère de famille, qui a gardé de très bonnes relations avec son ex-mari et qui n’a jamais hésité à afficher ses choix sentimentaux, quitte à choquer, évoque son parcours personnel, et donne des conseils pour tracer sa route, tout en assumant ses choix et ses envies, même s’ils ne plaisent pas à tout le monde. “Ce livre n’est pas une autobiographie. C’est bien trop tôt ! J’ai ressenti le besoin de parler de la réussite, a fait savoir l’ancienne animatrice de C à vous sur France 5 à son éditeur. Le message qu’elle souhaite véhiculer ? Se faire confiance, assumer qui l’on est et faire fi du regard des autres.

“Peut-être pour faire écho à ceux que j’entends dire que ça n’arrive qu’aux autres, ceux qui sont en manque de motivation, ceux qui doutent d’avoir emprunté le bon chemin parce qu’il n’est pas tout tracé, tout droit, sans embûches. Personne ne peut prétendre avoir la clé du succès. Surtout pas moi. Mais force est de constater qu’elle est la portée de tous et que les réponses sont en chacun de nous” confie Alessandra Sublet. Un message optimiste pour se sentir libre de tracer sa propre voie.

Un premier livre déculpabilisant sur le baby blues

En mai 2014, la star de TF1 avait déjà publié un premier ouvrage déculpabilisant sur le baby blues, baptisé non sans humour T’as la blues baby ? publié aux éditions Flammarion. La star s’y confiait sans fard sur les difficultés de la maternité, et de sa première grossesse. “Quand le baby blues s’est invité dans ma vie, mon pire cauchemar a commencé. Jamais je n’aurais imaginé que, arrivée à la maison, je me sentirais si démunie avec ma chute d’hormones vertigineuse, mes trente-quatre heures de sommeil en retard et, surtout sans aucun mode d’emploi. Pourquoi personne ne m’avait prévenue ? Etais-je normale?” s’interrogeait l’animatrice, encore une fois avec cette franchise qu’on lui connaît.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet