Jodie Comer est « terrifiée » par ses débuts dans le West End

L’an prochain, Jodie Comer fera ses débuts seule sur scène sur les planches du Harold Pinter Theatre de Londres dans une pièce de Suzie Miller intitulée Prima Facie. Lors d’un récent entretien accordé à Harper’s Bazaar, la star de Killing Eve a admis qu’elle était tout bonnement « terrifiée » par cette perspective.

« J’ai beaucoup de travail à faire, mais je suis tellement à l’affût de quelque chose de nouveau qui va me challenger et me forcer à sortir de ma zone de confort », a-t-elle confié, avant de saluer le travail de la dramaturge. « L’histoire est époustouflante et a quelque chose de très important à dire. »

Du pain sur la planche

Dans Prima Facie, Jodie Comer va incarner une avocate qui défend des hommes accusés de viol jusqu’au jour où elle est elle-même victime d’une agression sexuelle. Elle doit alors faire face aux mêmes obstacles que les victimes de ses clients. 2022 sera donc une année phare pour l’actrice qui a de nombreux projets sur le feu.

Ridley Scott, avec qui elle a travaillé sur Le Dernier Duel qui est actuellement à l’affiche, va faire appel à elle pour Kitbag, un biopic consacré à Napoléon avec Joaquin Phoenix dont la sortie est fixée à 2023. Enfin, Jodie Comer espère travailler dès que possible avec Julia Ducournau, la réalisatrice de Titane, sur un film de science-fiction. « Ce que j’aime chez elle, c’est qu’elle a clairement une voix singulière et ses films sont si inattendus », a-t-elle glissé à propos de la cinéaste hexagonale auréolée d’une Palme d’or.

Source: Lire L’Article Complet