Julian Bugier : cet "accident" survenu en direct, pendant le tournage du JT de France 2

Julian Bugier est revenu sur un « accident » survenu durant le tournage d’un des numéros de son journal télévisé sur France 2 dans C à Vous le mercredi 17 novembre 2021.

  • Julian Bugier

Les aléas du direct. Dans C à Vous, mercredi 17 novembre 2021 sur France 5, Julian Bugier est revenu sur un accident survenu alors qu’il filmait le journal télévisé de 13h à Dieppe (Seine-Maritime). Treize jours avant son passage dans le programme animé par Anne-Elisabeth Lemoine, alors que le journaliste évoquait le retour du port du masque à l’école, un spectateur a perturbé l’enregistrement. « Macron démission« , a-t-il crié à plusieurs reprises. Julian Bugier a réussi à garder son sang-froid et a simplement commenté : « Il y a quelques perturbations, mais c’est ainsi« . L’agitateur est revenu à la charge, et a scandé : « Benalla en prison !« . Le compagnon de Claire Fournier a marqué une pause, puis a déclaré, flegmatique : « Il y a quelques perturbations ici en plateau, c’est normal, c’est du direct« .

« Trois millions de personnes qui l’ont entendu »

Cette mésaventure n’a pas refroidi Julian Bugier, qui compte bien retenter l’expérience. Dans C à Vous, le journaliste surnommé « Jean-Pierre Pernaut junior« , s’est enthousiasmé : « On aime bien donner la parole aux gens. Au fond, la politique c’est fait pour les gens, c’est fait pour améliorer le quotidien, donc il faut les entendre, ces gens« . Avant de raconter cette anecdote : « L’opération est un succès, on a eu plein de retours positifs. c’est une mécanique un peu compliquée mais on a trouvé notre dispositif. Alors après, il y a eu des accidents. Il y a un type qui a crié ‘Macron démission !’ Mais c’est la vie, c’est comme ça. Il y a des gens qui adhèrent…« . Pierre Lescure l’a coupé : « Macron n’a pas démissionné« . « Non, il n’a pas démissionné !« , a rétorqué Julian Bugier, qui donne aussi la parole aux Français dans sa nouvelle émission J’ai une idée pour la France, sous les rires des chroniqueurs du talk-show de France 5. Avant de déplorer : « Mais il y a trois millions de personnes qui l’ont entendu, quand même…« .

Source: Lire L’Article Complet