Julie Ferrier (“Crimes parfaits”) : 8 fausses couches en 10 ans, ses tristes confidences

Mardi 17 novembre 2020, les téléspectateurs de France 3 pourront apercevoir Julie Ferrier à l’écran dans la série Crimes parfaits. L’occasion pour Femme Actuelle de revenir sur la vie de l’actrice, marquée par un désir impossible de devenir mère.

Restez informée

Qu’elle soit précoce ou tardive, la fausse couche (ou avortement spontané) est toujours un drame. Ces dernières années, de nombreuses stars ont décidé de lever le tabou sur cette terrible épreuve. Muriel Robin, Adriana Karembeu, Sharon Stone, Rachida Dati, Nicole Kidman, Anouchka Delon, Rachel Legrain-Trapani, Enora Malagré ou encore Lara Fabian ont choisi de briser le silence. En juillet 2019, c’est Julie Ferrier qui racontait son vécu dans les colonnes de Paris Match. L’actrice de 48 ans – qui apparaîtra dans la série Crimes parfaits sur France 3, mardi 17 novembre 2020 – explique avoir essayé de concevoir un enfant pendant près d’une décennie, sans succès. “Je suis quelqu’un qui tombe facilement enceinte. J’ai fait huit fausses couches. C’est à chialer”, confie-t-elle à nos confrères.

“J’ai tout essayé pendant dix ans”

Julie Ferrier indique avoir fait “l’objet d’une étude poussée” à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, après sa quatrième fausse couche. “J’ai commencé une psychothérapie qui a duré une année. Suivie de quatre autres fausses couches”, poursuit la comédienne, connue notamment pour ses rôles dans L’Arnacœur, Sous les jupes des filles ou encore dans Jamais le premier soir au côté d’Alexandra Lamy. Mais malheureusement, cette thérapie ne l’a pas beaucoup aidée. “Quel travail aurait-il fallu entreprendre sur moi-même pour éviter cela ?”, s’interroge aujourd’hui Julie Ferrier. Elle déclare avoir “tout essayé pendant dix ans”, et ce, “y compris la médecine chinoise et le vaudou”.

Un mois plus tôt, en juin 2019, c’est au micro d’Europe 1 que Julie Ferrier avait abordé le sujet. Elle s’était alors confiée sur son regret de ne jamais avoir eu d’enfant : “J’aurais adoré. C’est là le petit point où c’est la tristesse absolue. Biologiquement, j’ai eu des soucis, déplorait-elle dans l’émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie, présentée par Isabelle Morizet. “Ce n’est pas du tout que je n’ai pas voulu, j’ai essayé de faire un enfant pendant dix ans”, insistait-elle alors, avant de conclure : “On a tous dans la vie des choses qui nous rattrapent. La vie, c’est plein d’épreuves, ça fait partie de mes épreuves.”

A lire aussi : Fausse couche : les symptômes qui doivent alerter

Source: Lire L’Article Complet