Julie Gayet accepte une étonnante proposition de Dominique Besnehard

Difficile de dire non à un ami de longue date. Julie Gayet a accepté d’être aux commandes d’une “conversation musicale”, aux côtés de Valérie Lemercier après la diffusion du film “Aline”, le samedi 28 août, au Festival du film francophone d’Angoulême.

Julie Gayet a décidément plus d’une corde à son arc. Après avoir montré l’étendue de son talent de comédienne et de réalisatrice, la pétillante quadra va s’illustrer dans un tout autre domaine. À l’approche du Festival du film francophone d’Angoulême, qui se déroulera du 24 au 29 août 2021, la compagne de François Hollande va endosser le rôle d’animatrice de master class. Si l’année dernière elle avait déjà eu l’occasion d’animer un rendez-vous musical en compagnie du chanteur Benjamin Biolay, comme le rappellent nos confrères de Charente Libre, l’actrice va cette fois-ci être aux commandes d’une “conversation musicale”. À la fin de la projection du film Aline inspiré de la vie de Céline Dion, prévue le samedi 28 août à 13H, Valérie Lemercier retrouvera Julie Gayet pour cette fameuse master class. Pendant plus de deux heures, les comédiennes et réalisatrices partageront leurs diverses expériences professionnelles au public.

Il faut dire qu’entre le cinéma et le chant, il n’y a qu’un pas pour Julie Gayet. Avant de se lancer dans une carrière cinématographique, la jeune femme se destinait à une carrière de chanteuse. En effet, celle qui partage la vie de l’ancien président de la République a été formée au chant lyrique dès l’âge de 8 ans. Une passion qu’elle a continuée jusqu’à ses 20 ans avec l’idée d’en faire son métier, avant d’y renoncer. “Un jour, alors que je chantais le désespoir de Barberine dans Les Noces de Figaro, je me suis mise à pleurer et ma voix a déraillé, expliquait-elle dans un entretien à Madame Figaro, le 18 juin 2020. Cette émotion sublime, qui me submergeait, n’était pas compatible avec la justesse vocale. Pourtant, je voulais la vivre à nouveau. J’ai donc poussé la porte d’un cours de théâtre et j’ai choisi la comédie, abandonnant mon premier amour. “ Bien qu’elle ait dû renoncer à sa première passion, Julie Gayet semble avoir trouvé le bon compromis pour continuer de monter sur scène.

Julie Gayet et Dominique Besnehard : une tendre amitié

Il était impossible pour Julie Gayet de refuser son nouveau rôle d’animatrice. Et pour cause. Cette proposition lui a été faite par le co-fondateur du Festival d’Angoulême et ami de longue date Dominique Besnehard. Interviewé au micro de Marc-Olivier Fogiel, sur RTL, en février 2014, le plus célèbre des directeurs de casting est revenu sur l’admiration qu’il porte à l’actrice. “Je la connais depuis ses débuts, indique-t-il. Elle aide les jeunes cinéastes, elle fait des productions. C’est une très bonne actrice. Elle produit, elle écrit, elle fait du théâtre. Elle est multiple.” Dès lors, Dominique Besnehard n’a pas hésité à lui attribuer un rôle dans la cinquième saison de la série Dix pour cent, diffusée sur France 2.

Très proche de François Hollande et de ses ex-compagnes, le réalisateur avait fait le pari d’adapter la vie privée de Julie Gayet le temps d’un épisode. Comme le relatait l’Obs, le dernier épisode de Dix pour cent faisait écho à la relation entre l’actrice et le chef de l’État. “Si Gayet a accepté le projet, c’est précisément parce qu’elle ‘voulait jouer avec son image’, assure Cedric Klapisch, directeur artistique de Dix pour cent, dans une interview au Parisien. Comme quoi, la fiction peut dépasser la réalité.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet