Julie Gayet : sa société de production à l’arrêt, elle rebondit

Interviewée par le Journal du dimanche ce mardi 19 janvier, Julie Gayet a évoqué son prochain rôle au cinéma, durant lequel elle se mettra dans la peau de la compagne de Franck Dubosc.

A propos de

  1. Julie Gayet

  2. Franck Dubosc

Malgré la crise sanitaire liée au Covid-19, Julie Gayet poursuit sa carrière dans le septième art. À cause de la pandémie, la cinéaste a dû faire des compromis. En effet, sa société de production Rouge International est très impactée et elle n’a eu d’autres choix que de se séparer de plusieurs de ses employés. Loin de baisser les bras, l’actrice de 48 ans a évoqué ses projets auprès du Journal du dimanche, plus tournés vers l’actorat que la production.

Interrogée par nos confrères ce mardi 19 janvier, la compagne de François Hollande a donné quelques détails sur son prochain rôle au cinéma. Julie Gayet sera en effet à l’affiche du film dramatique La Dernière Partie, réalisé par Ludovic Colbeau-Justin. Elle donnera ainsi la réplique à Franck Dubosc, Guy Marchand, Helena Noguerra, Bruno Solo ou encore Macha Méril. Le tournage a d’ores et déjà commencé depuis le 5 janvier entre Paris et l’Occitanie et il se terminera le 4 février prochain. Dans ce long-métrage, Franck Dubosc se met dans la peau de Christophe Maquet, un quinquagénaire qui découvre que son père, avec lequel il entretient une relation compliquée, est gravement malade et qu’il a décidé de rendre son dernier souffle le jour où il doit recevoir la Légion d’honneur.

Une actrice qui “profite” de la reprise des tournages

Ravie de tourner de nouveau, Julie Gayet a affirmé au JDD avoir été “touchée par le scénario, d’une grande pudeur”. “J’incarne la compagne de Franck Dubosc, qui développe ce projet personnel sur la transmission et l’absence de communication depuis longtemps. Il révèle un aspect méconnu de sa personnalité”, explique-t-elle à nos confrères. La comédienne a également précisé qu’elle est “testée chaque semaine” pour vérifier qu’elle n’a pas le coronavirus. “Le fait que les tournages puissent continuer pendant cette période compliquée est une chance. J’en profite”, a-t-elle ajouté avec enthousiasme. Même si elle est contrainte de laisser sa société de production de côté, Julie Gayet reste positive. “Heureuse coïncidence, je reçois plein de propositions”, a-t-elle assuré avec fierté.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet