Karim Benzema : critiqué sur son patriotisme, un invité de France Inter compare le footballeur à Jacques Anquetil et au général de Gaulle

Invité de la matinale de France Inter le 11 juin 2021, l’écrivain Pierre-Louis Basse a poussé un gros coup de gueule afin de défendre Karim Benzema face à toutes les critiques qu’il reçoit depuis son retour en équipe de France.

  • Karim Benzema

Evincé de l’équipe de France de football durant de longue années suite à l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema a effectué son grand retour au sein de la sélection nationale lorsque Didier Deschamps a annoncé la liste des joueurs retenus pour participer à l’Euro. Si de très nombreux fans de football ont célébré le come-back de l’attaquant du Real Madrid en Bleus, dont son ancien avocat Eric Dupond-Moretti, d’autres personnes se sont en revanche montrées très critiques envers Karim Benzema, notamment à cause de son prétendu manque de patriotisme. Invité dans la matinale de France Inter le 11 juin 2021, l’écrivain Pierre-Louis Basse a pris la défense du joueur en poussant un grand coup de gueule.

“Mais il n’y a même pas de discussion à avoir !! Oui il y en a eu, mais parce qu’on est quand même un drôle de pays ! Je vous signale Nicolas Demorand, que c’est allé très loin sur les commentaires nauséeux, je ne veux pas les rappeler,” a débuté l’ancien conseiller de François Hollande. Faut avoir trois grands-pères Français dans ce pays pour pouvoir avoir le droit de faire des erreurs ? Quand Jacques Anquetil buvait du champagne dans les cols, ou qu’il revendiquait s’être dopé, et que le général de Gaulle demandait ‘combien de Marseillaises ?’, on était moins regardants !” a ajouté Pierre-Louis Basse.

“Il a payé sa dette, Qu’il fasse son métier !”

L’écrivain faisait ici référence au fait que le cycliste aimait rappeler qu’on “ne pouvait pas gagner de Tour de France en buvant que de l’eau” dans les années 60. “Benzema est un immense joueur ! Immense joueur ! Qui a fait une saison, plusieurs saisons, au Real, extraordinaires ! Il a payé non ? Il a payé sa dette ! Cinq ans ! Quand on sait qu’un joueur s’arrête à 34 ou 35 ans, il a 34 ans ! Alors laissez-le jouer ! Laissez-le nous faire rêver ! Il a payé ! Il a fait sans doute, peut-être, une connerie, mais il a payé ! Qu’il fasse son métier !a finalement conclu Pierre-Louis Basse au sujet de Karim Benzema, qui était venu rendre visite à la petite nièce de Rachida Dati atteinte d’un cancer.

Source: Lire L’Article Complet