Karin Viard : pourquoi l’actrice ne supporte plus de se voir à l’écran

Au cours de ses dernières années, Karin Viard est apparue dans de nombreux films au cinéma. Si la comédienne est très plébiscitée par le public, c’est pour le Journal du Dimanche qu’elle a confié ne plus supporter de se voir à l’écran !

Chaque année ou presque, elle fait partie des stars en lice pour le César de la meilleure actrice… À 54 ans, Karin Viard est une figure incontournable du cinéma français. Révélée dans les années 1990, c’est sa capacité à aborder des rôles et des univers très différents qui lui a permis de se démarquer. En 2000 : la consécration ! Grâce à son interprétation dans le drame Haut les cœurs !, Karin Viard décrochait le César de la meilleure actrice. Deux ans plus tard, c’est Embrassez qui vous voudrez qui lui valait le César de la meilleure actrice dans un second rôle. Si ses performances dans Polisse, La Famille Bélier, Jalouse ou dernièrement, Chanson Douce, ont été applaudis par les critiques, et qu’elle recevait un nouveau César en 2019 pour le rôle de Mado Le Nadant, la mère d’une petite fille victime de violences sexuelles, dans le film Les Chatouilles, la comédienne ne supporte plus de se voir à l’écran !

Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, Karin Viard a en effet fait des révélations surprenantes : "Je n’aime pas me voir à l’écran. Et de moins en moins, d’ailleurs… Tout simplement parce que je supporte mal de me voir vieillir. Dans ce monde de représentation et d’exposition plus que d’apparence qu’est mon métier, mon instrument de travail, c’est moi-même : je ne suis pas un artisan, je ne produis rien avec mes mains, je suis ma propre matière que je tente de modeler. Ce qui oblige à révéler beaucoup de mon intimité et de mes fragilités." La jolie blonde de 54 ans ajoutait : "J’adore les semaines passées avec mes partenaires en plateau, mais il y a toujours le moment où on me met l’image sous le nez et là, je me dis : ‘Oh mon Dieu !’ Quand je m’aperçois de face dans le miroir de la salle de bain, le plus souvent, je ne m’aime pas. Mais je me suis habituée à ce que je vois et j’ai appris à supporter le reflet."

"Je ne me sens pas à l’abri d’un désamour"

Si Karin Viard n’aime pas se voir à l’écran, elle n’est cependant pas moins passionnée par la comédie : "Ce métier, je l’aime pour le plaisir jubilatoire de faire semblant, d’être habillée et maquillée comme une poupée à qui on fait jouer des trucs improbables, mais aussi pour le plaisir d’être regardée. Le vrai enjeu pour un acteur, ce n’est pourtant pas le regard que l’on pose sur lui : il y a tellement de jugements différents qu’on ne peut y trouver aucune vérité." Malgré tout, la comédienne fait parfois face à des doutes : "Je ne me sens pas à l’abri d’un désamour. Je ne suis qu’une actrice populaire, et on adore brûler ses idoles."

Source: Lire L’Article Complet