Kate et William “soulagés” par le départ de Harry aux Etats-Unis : nouvelles révélations…

Le prince Harry et sa femme Meghan sont de retour aux Etats-Unis, leur pays de résidence, après deux semaines de présence forcée au Royaume-Uni. Un séjour qui n’a pas permis à Harry et son frère de recoller les morceaux. La journaliste Katie Nicholl, spécialiste de la famille royale, fait de nouvelles révélations sur le « Megxit » dans un livre à paraître.

La période d’accalmie est terminée. Après les funérailles d’État grandioses de la défunte reine d’Angleterre, ses enfants et petits-enfants peuvent enfin faire leur deuil de façon plus privée, et surtout retourner à leurs occupations. Si un semblant d’union a pu transparaître de certaines photos de famille, il n’est pas sûr que la situation entre les deux princes William et Harry et leurs épouses se soit détendue. Un nouveau livre de révélations est sur le point de sortir, et son auteure, la journaliste spécialisée Katie Nicholl, dévoile des précisions sur la façon dont Kate et William auraient encaissé le Megxit en 2020 : selon elle, ils auraient ressenti un certain « soulagement », comme le révèle le Daily Mail.

À force de brouilles et d’incompréhensions, la vie du quatuor était devenue invivable : les relations entre William et Harry étaient analysées de toutes parts, chacune de leurs apparitions à quatre engrangeait des commentaires négatifs de la part de la presse, et les frères ennemis n’arrivaient plus à faire semblant. D’après Katie Nicholl, les parents de George, Charlotte et Louis pensaient qu’avec le départ de Meghan et Harry pour les États-Unis, « les ennuis prendraient fin ». Ce n’est pas vraiment le cas : l’interview qu’a accordée le couple à Oprah Winfrey a mis de l’huile sur le feu, les complaintes permanentes sur leur sécurité agacent Buckingham et les mémoires de Harry à paraître l’année prochaine, ne simplifient pas les relations. D’après Katie Nicholl, le prince Harry aurait pris un thé avec son père et Camilla au mois de mars dernier, suggérant au nouveau roi d’engager un « médiateur pour arranger les choses ». Camilla en aurait royalement recraché son thé…

PHOTOS – Funérailles d’Elizabeth II : la famille royale et les personnalités politiques rendent un dernier hommage à la reine

Les Sussex indésirables aux États-Unis

Meghan et Harry ne semblent pas plus populaires dans leur pays de résidence qu’au sein de la famille royale. Selon des informations dévoilées par The Express 21 septembre 2022, les parents d’Archie et de Lilibet ne sont pas particulièrement appréciés à Hollywood et les États-Unis commenceraient à tourner le dos au binôme. « Harry et Meghan n’ont pas le charisme, le dévouement et le charme nécessaires pour être sur un tapis rouge », aurait affirmé Kara Kennedy, journaliste pour The Spectator. Avides de lumière, le couple profiterait de chaque événement pour attirer les projecteurs sur eux et cela déplairait aux organisateurs des diverses soirées auxquelles ils pourraient être conviés. Meghan et Harry en auraient été réduits à ouvrir les portes de leur manoir de Montecito aux caméras de Netflix pour exister. Un avenir bien flou pour le frère de l’héritier de la Couronne.

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !


  • Harry d’Angleterre

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet