Kate Middleton épiée : cette ruse qu'avait trouvé le prince William pour échapper à la presse

Lorsqu’il est parti en Écosse pour étudier à l’université de St Andrews, le prince William a préféré prévenir que guérir.

Lorsqu’il a intégré l’université de St Andrews , en Écosse, en 2001, sous le nom de “William Wales“, le prince William a entrainé une augmentation temporaire du nombre de demandes d’application au sein de l’établissement. Et parmi les jeunes femmes qui voulaient absolument s’y inscrire pour le rencontrer, une certaine Kate Middleton est sortie du lot.

“Nom de code”

Ils se sont connus en cours d’histoire de l’art avant que le prince ne suive des cours de géographie et n’en ressorte diplômé en 2005. A l’époque de son arrivée sur place, 4 ans après la tragique disparition de la princesse Diana , le palais de Buckingham avait réussi à obtenir une trêve avec les médias pour que William puisse suivre une scolarité aussi normale que possible, sans s’inquiéter d’être photographié par des paparazzi.

Pour être sur d’être relativement tranquille, il avait également demandé à ses camarades de classe et ses colocataires (dont Kate, qui fut son amie avant d’être sa petite amie) de l’appeler Steve. Un “nom de code” qui lui a permis d’assister à des conférences et de mener sa vie à l’université avec un peu plus d’insouciance que son papa avant lui.

Vidéo: Kate Middleton et le prince William sur le point de quitter Kensington ? (Dailymotion)

Après le début de sa relation avec Kate, pour la protéger, Wills avait également mis à sa disposition un numéro d’urgence à appeler en cas de besoin , pour que l’aspirante tête couronnée puisse avoir tout le soutien psychologique nécessaire, face aux intrusions de la presse dans sa vie qui allaient se multiplier.

La vie normale des Cambridge

Dix ans plus tard, ils se mariaient enfin, en grande pompe, à Westminster Abbey, avant de fonder une famille, avec les naissances de George, Charlotte puis de Louis. Des enfants qu’ils essayent désormais d’élever le plus normalement possible, en les accompagnant à l’école tous les matins, sans qu’ils n’y bénéficient d’aucun traitement de faveur.

>> A voir aussi : Kate Middleton : découvrez l’une des raisons qui a pousser le Prince William au mariage

F.A

Source: Lire L’Article Complet