Kheira Hamraoui agressée, Aminata Diallo en garde à vue : la sombre histoire qui secoue le PSG

Le 4 novembre dernier, Kheira Hamraoui a subi une agression aux côtés de sa coéquipière Aminata Diallo qui, elle, n’a rien eu. Cette dernière a été mise en garde à vue par la police judiciaire de Versailles ce mercredi 10 novembre.

C’est une histoire considérée comme incroyable dans l’histoire du sport professionnel. Une joueuse de l’équipe du Paris Saint-Germain a été placée en garde à vue ce mercredi 10 novembre. Elle serait suspectée d’avoir commandité une agression contre l’une de ses coéquipières. Aminata Diallo, milieu de terrain du PSG, a été interpellée à son domicile de Marly-le-Roi à la suite de la violente agression dont a été victime l’autre milieu de terrain de l’équipe, Kheira Hamraoui. Aminata Diallo a nié toute implication dans cette affaire.

Une rivalité sportive aurait poussé les enquêteurs à son interpellation. En effet, les deux femmes brigueraient le même poste au sein de l’équipe. Plusieurs pistes et indices sont étudiés par la police dont le fait que l’agression n’était pas crapuleuse, “rien n’a été dérobé aux deux jeunes femmes qui se trouvaient dans cette voiture au moment des faits” d’après une source citée par l’Équipe. Celle qui porte le numéro 14 au PSG a été transportée et soignée à l’hôpital de Poissy, elle a subi quelques points de suture aux mains et aux jambes. Elle a dû déclarer forfait pour le match contre le Real Madrid, ayant eu lieu ce mardi 9 novembre.

Déclaration du club

Une agression visée ?

Alors que toute l’équipe du PSG, équipe médicale et personnel administratif compris, s’était rejoint dans un restaurant de Boulogne-Billancourt le 4 novembre ​dernier, Aminata Diallo, Kheira Hamraoui et Sakina Karchaoui sont reparties ensemble à bord d’un véhicule, en direction des Yvelines. Sakina Karchaoui était la première passagère à descendre. En arrivant près du domicile de Kheira Hamraoui, un véhicule leur a barré la route et deux hommes cagoulés, armés d’une barre de fer, ont fait sortir Hamaraoui du véhicule avant de la frapper au niveau des jambes.

Aminata Diallo, conductrice du véhicule a été menacée par l’un des agresseurs mais il ne s’en est pas pris à elle. Après quelques minutes, les deux hommes sont repartis et Kheira Hamraoui, traumatisée physiquement et mentalement, a été soignée au sein de l’hôpital de Poissy. Le chemin emprunté par Aminata Diallo ce 4 novembre a été considéré comme suspect par la brigade de répression du banditisme ainsi que les fréquentations de cette dernière. À ce jour, le PSG a déclaré être “attentif au déroulement de la procédure et étudiera les suites à y donner.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet