“La peur au ventre” : Jean-Jacques Bourdin accusé d’agression sexuelle par une journaliste

Une plainte a été déposée contre Jean-Jacques Bourdin pour “tentative d’agression sexuelle” de l’animateur sur une de ses journalistes. Dans un témoignage relayé dans le Parisien ce samedi 15 janvier, la jeune femme de 25 ans à l’époque des faits, s’est confié.

“Aujourd’hui, je suis rangée, apaisée. Mais pendant des années, je suis allée travailler avec la peur au ventre, complètement stressée”, a confié une plaignante au Parisien ce samedi 15 janvier. Cette ancienne collègue de l’animateur Jean-Jacques Bourdin a poussé la porte d’un commissariat du 16e arrondissement de Paris cette semaine, pour porter plainte. “Tentative d’agression sexuelle” annonce le parquet de Paris. Pourtant, les faits remontent à neuf ans de cela. 2013 : Jean-Jacques Bourdin a 65 ans, la plaignante en a 25. Il est animateur de la matinale de RMC et BFMTV. Elle travaille dans la même équipe. Les deux journalistes se retrouvent au même endroit au même moment : Calvi, pour l’Open National de pétanque.

Quand elle a appris que Jean-Jacques Bourdin venait en Corse, la jeune femme a souhaité se retirer du voyage. En effet, le Parisien apprend que la plaignante a travaillé avec le présentateur de la matinale de RMC pendant des années, et que leurs relations étaient extrêmement tendues. Après le tournoi de pétanque, vers 6 heures du matin, Jean-Jacques Bourdin serait venu rejoindre la jeune journaliste dans la piscine de l’hôtel où elle était logée. Après lui avoir donné des compliments, l’animateur se serait “rapproché d’elle rapidement, avant de la saisir par le cou et de tenter de l’embrasser à plusieurs reprises”, décrivent nos confrères.

Jean-Jacques Bourdin toujours présumé innocent

Après s’être débattue alors qu’elle n’avait pas pied dans cette piscine, la jeune femme serait finalement parvenue à sortir de l’eau et aurait entendu le journaliste lui dire : “J’obtiens toujours ce que je veux”. Une tentative présumée d’agression sexuelle et doublée d’un harcèlement (nombreux sms à l’appui) : le parquet de Paris a précisé à nos confrères que la plainte est actuellement en cours d’analyse. Jean-Jacques Bourdin a désormais 72 ans et la plaignante 33 ans. Neuf ans plus tard, les faits sont vraisemblablement prescrits, et l’accusé toujours présumé innocent. Loin de la matinale de RMC et BFMTV, la journaliste a souhaité tout de même témoigner, par principe, déclarant au Parisien : Je porte plainte avec la conviction que d’autres femmes sont concernées”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Christophe Clovis / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet