La reine Elizabeth II était atteinte de TOC lorsqu'elle était enfant

Finding Freedom, la biographie non officielle de Meghan Markle et du prince Harry, n’est pas la seule à faire grand bruit. Celle de Marion Crawford, la gouvernante d’Elizabeth II lorsqu’elle était enfant est sortie au mois d’août et contient, elle aussi, son lot de surprises…

Le tabloïd britannique The Sun dévoile qu’enfant la reine d’Angleterre souffrait de troubles obsessionnels compulsifs. C’est dans l’ouvrage de Wendy Holden The Governess que le journal aurait puisé cette surprenante révélation. Ce dernier s’appuie sur la vie et le témoignage de Marion Crawford qui fût la gouvernante de la reine et de sa soeur la princesse Margaret alors qu’elles n’étaient âgées que de 7 et 3 ans. Celle que Sa Majesté et sa cadette appelaient affectueusement Crawfie avait publié en 1950 un ouvrage narrant son expérience au sein de la famille royale intitulé Les petites princesses. Un témoignage vécu comme une trahison impardonnable pour la famille Windsor qui exige de ceux qui l’entourent la plus grande discrétion. En représailles Marion dû renoncer à sa demeure grâce faveur de Nottingham qui lui avait pourtant été accordée à vie en remerciement des services rendus. Elle ne revit jamais Elizabeth ni aucun membre de la famille royale et à sa mort ni fleurs ni couronnes ne furent envoyées de Buckingham Palace.

  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)

    Non Stop People


  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)
    Dimanche 23 août, à minuit, France Ô a cessé de diffuser ses programmes sur la TNT. Animatrice de plusieurs émissions culinaires sur la chaîne, Babette de Rozières s'est dite "meurtrie" par cet arrêt dans un entretien au Parisien. Contactée en direct dans "Morandini Live" ce lundi 24 août, elle s'est de nouveau exprimée sur le sujet. Non Stop People vous en dit plus.


    Non Stop People

VIDÉO SUIVANTE

Une future reine qui avait besoin d’ordre

Wendy Holden s’est donc intéressée à l’histoire et à la vie de Marion Crawford et rapporte les circonstances dans lesquelles la gouvernante royale découvrit les TOC de sa petite protégée. Selon Marion Crawford, Elizabeth ne se sentait en sécurité que lorsque tout était parfaitement en ordre. Pour contrôler le chaos intérieur, l’enfant organisait ses crayons en lignes parfaitement droites et également espacées. La gouvernante remarqua un jour un comportement similaire avec ses assiettes.

Dans son livre La Gouvernante, l’auteur Wendy Holden relate alors la discussion qui s’ensuivit entre la gouvernante et l’enfant. « Pourquoi fais-tu ça ? », demanda Marion à Elizabeth qui la regarda “avec des yeux bleus candides” avant de répondre « Parce que ça me fait me sentir en sécurité. » Alors que Marion s’apprêtait à lui demander ce qui l’effrayait, la mère de la reine entra dans la pièce interrompant la conversation qui jamais ne reprit. Ces troubles, Marion Crawford les avaient déjà évoqués dans son livre Les petites princesses. Evoquant la future reine qu‘elle surnommait tendrement Lilibet elle écrivait : «À un moment donné, j’étais très inquiète à propos de Lilibet et de ses manies. Elle était devenue presque trop méthodique et ordonnée. Elle sautait du lit plusieurs fois par nuit pour avoir ses chaussures bien droites et ses vêtements parfaitement rangés. » Depuis cette époque, le besoin d’ordre d’Elizabeth a été malheureusement drôlement malmené…

Source: Lire L’Article Complet