La reine Suthida de Thaïlande en disgrâce ? Cette apparition scrutée de près

Alors que beaucoup s’inquiétaient de l’absence de la reine Suthida depuis plus d’un mois, cette dernière pourrait réapparaître pour le Nouvel An chinois, à en croire le journaliste spécialisé Andrew MacGregor Marshall.

A propos de

  1. Rama X

Qu’est-il arrivé à la reine Suthida ? Depuis le retour triomphant de Sineenat, la concubine préférée de Rama X, l’épouse de ce dernier semblait craindre pour sa vie. Au point que le journaliste écossais Andrew MacGregor Marshall, qui suit de très près la famille royale thaïlandaise, s’étonnait de ne pas avoir vu la souveraine depuis le 28 décembre dernier. “Il y a de bonnes raisons de s’inquiéter pour le sort de Suthida (…). Le roi voudra-t-il vraiment créer plus de scandale en la dénonçant publiquement ou en la dépouillant de ses titres?“, écrivait le reporter dans un long article, publié sur son site Secret Siam.

Comme pour taire les rumeurs, une page de fans consacrée à la reine Suthida a diffusé un communiqué dans lequel elle affirme que la femme de Rama X apparaîtra ce vendredi 12 février pour célébrer le Nouvel An chinois. Si ce rendez-vous est confirmé, cette manifestation sera la première en près d’un mois et demi. Pas de quoi rassurer pour autant sur le sort de Suthida Tidjai. On soupçonne largement qu’elle a été punie pour s’être opposée à l’élévation prévue de Sineenat ‘Koi’ Wongvajirapakdi pour devenir la deuxième reine de Thaïlande, a dévoilé Andrew MacGregor Marshall, sur son compte Twitter, ce 10 février.

It’s widely suspected she was being punished for opposing the planned elevation of Sineenat “Koi” Wongvajirapakdi to become Thailand’s second queen. 2/2

Rama X, un roi misogyne et cruel

La reine Suthida se serait en effet opposée à Rama X, qui a prévu d’élever sa maîtresse au rang de reine. Une attitude qui l’aurait mise dans une position délicate par son mari, réputé pour son caractère misogyne et sa violence envers les femmes. Car la peur de Suthida d’être relayée au second rang, voire répudiée, est bien réelle, nourrie par le sort des précédentes épouses du roi de Thaïlande. Toutes ont fini répudiées, soit exilées à l’étranger ou obligées de vivre isolée, comme Srirasmi Suwadee, la prédécesseure de la reine Suthida.

La violence de Rama X ne relève plus de la légende, lui qui n’a pas hésité à renier une grande partie de ses enfants par pure cruauté. Sa soeur Sirindhorn, la très populaire “princesse Ange”, aurait également subi sa fureur en s’opposant au retour au premier plan de Sineenat. Elle aurait “été renversée par l’un des chiens de Vajiralongkorn (l’autre nom de Rama X – NDLR), et alors qu’elle était allongée sur le sol, il lui a piétiné les chevilles ou les a frappées avec une canne, brisant les deux”, avait révélé Andrew MacGregor Marshall, dans une publication dont The Daily Beast se faisait l’écho. Une agression pour laquelle Sirindhorn a été opérée.

Peu dupe du sort qui lui est réservée, la reine Suthida aurait tenté le tout pour le tout en s’attaquant directement à sa rivale. Elle aurait ainsi fait fuiter volontairement près de 1500 images de Sineenat, dont certaines très explicites, issues de ses trois anciens iPhones. Une tentative vaine, puisque c’est la jeune concubine qui a accompagné Rama X lors d’un récent voyage dans son harem bavarois, où il s’est de nouveau isolé avec une vingtaine de femmes. La souveraine, quant à elle, se trouvait dans un autre établissement… en Suisse. Le sort de Suthida semble désormais scellé, alors que son mari a réaffirmé (peu subtilement) sa préférence pour Sineenat dans l’une de ses “oeuvres”, diffusées sur le site de la Maison royale de Thaïlande.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet