"Laissez-moi avec ça!" : le foudroyant coup de gueule de Gims contre ses fans musulmans !

Sur les réseaux sociaux, l’artiste s’en est pris à des internautes qui lui souhaitent la bonne année alors qu’ils sont de confession musulmane.

En ce début d’année 2022, l’heure est au coup de gueule pour Gims. L’interprète de « Sapés comme jamais » s’est illustré par une sortie remarquée sur les réseaux sociaux. Le grand frère de Dadju a en effet dénoncé sur Instagram les pratiques de certains internautes musulmans durant la période des fêtes de fin d’année. « S’il vous plaît, laissez-moi avec les ‘bonne année, nouvel an’… Laissez-moi avec ça. Vous savez bien que je n’ai jamais répondu à ça et vous continuez à m’envoyer des ‘bonne année’. En plus, les muslims arrêtez ça, on a les mêmes convictions ! Ce sont eux qui envoient la plupart des ‘bonne année’. Les frères, on ne fête pas ça (…). Non les gars, ça ne fait pas partie de nos convictions« , s’est agacé le mari de DemDem.

Le rappeur a fait le même reproche concernant les célébrations d’anniversaires. « Je souffre avec ça. C’est un pas de plus vers la mort. On ne fête pas ça. Ça ne fait pas partie de nos convictions, venez on se concentre sur nos trucs à nous. Ce n’est pas méchant. Mais restons forts sur nos valeurs », a pesté l’ex-membre de Sexion d’Assaut.

Suite à ce virulent coup de gueule, certains internautes n’ont pas manqué de tacler le chanteur de 35 ans en pointant du doigt certaines contradictions. « Alcool, femme, et j’en passe dans ses clips et il gueule car des personnes de bonne foi lui souhaitent bonne année, il faut se remettre en question », a dénoncé un autre internaute. Un autre a également raillé son attitude. « On rappellera à Gims que la musique est interdite dans la pratique de l’islam. Si sa foi est plus grande que l’appât du gain, nos oreilles devraient être sauvées pour 2022″. 

Source: Lire L’Article Complet