Lauren Hutton pensait qu'à 30 ans, sa carrière était finie

Lauren Hutton avait peur que sa carrière prenne fin à ses 30 ans. La mannequin est entrée dans l’histoire en 1973 après avoir signé un énorme contrat avec Revlon, et elle a récemment révélé qu’elle avait été poussée à signer par sa peur de voir ses jours dans le mannequinat comptés au fur et à mesure qu’elle vieillissait.

« J’allais avoir 31 ans, et il n’existait pas de mannequins de plus de 30 ans, a-t-elle dévoilé à British Vogue. Et toutes les grandes avaient arrêté, étaient passées à autre chose. Il n’y avait plus de Veruschka (von Lehndorff), ou la grande Jean Shrimpton, ou Twiggy, les grandes stars étaient parties. »

Elle se rappelle avoir entendu une phrase de la star du baseball Catfish Hunter « Je suis dans une industrie orientée vers la jeunesse, et si je ne demande pas ces cachets, je suis fini », phrase qu’elle a reliée à son propre métier. « Je me suis dit ”mon Dieu, c’est moi”, et j’ai demandé à mon partenaire ce que je devrais faire si je voulais un contrat. Il n’a même pas levé les yeux du Wall Street Journal et m’a dit ”les entreprise cosmétiques, elles ont le plus d’argent” », se souvient-elle.

En outre, la mannequin confesse que son plus grand secret pour avoir une belle peau est de boire beaucoup d’eau. « Je bois de l’eau toute la journée. Ça paraît nul, mais si je n’ai pas bu mes deux litres par jour, je vois la différence », affirme-t-elle.

Source: Lire L’Article Complet