« Le bénéfice n’est pas si évident » : le Dr Gérald Kierzek s’élève à nouveau contre la vaccination des enfants

Alors qu’une majorité de parents ne souhaitent pas vacciner leurs enfants contre le Covid-19, ce vendredi 17 décembre, le comité consultatif national d’éthique vient de se prononcer en faveur de la vaccination des 5-11 ans. Selon le Dr Gérald Kierzek, « le bénéfice n’est pas évident ».

En France, la vaccination des enfants fait débat. 68% des parents y seraient opposés, selon une enquête d’opinion Elabe réalisée pour L’Express, BFMTV et SFR, le 14 et 15 décembre dernier. Pourtant, l’ouverture de la vaccination aux 5-11 ans semble se rapprocher. Ce vendredi 17 décembre, le comité consultatif national d’éthique (CCNE) a donné un avis favorable. « La vaccination des enfants de 5 à 11 ans sans comorbidité est acceptable sur le plan éthique dans le contexte actuel », a-t-il indiqué. Dans ses conclusions, le CCNE exclut toute obligation pour les 5-11 ans, y compris le pass sanitaire. Invité sur le plateau de LCI ce matin, le Dr Gérald Kierzek, qui est contre la vaccination des enfants, n’a pas été surpris par cet avis. « On s’y attendait, Gabriel Attal avant-hier avait franchement ouvert la porte à ce que cette vaccination (…) et le comité consultatif national d’éthique là, c’est quasiment une formalité, voire une chambre d’enregistrement préparant la décision du gouvernement », a commenté le directeur médical de doctissimo.fr, pour qui « Omicron ne dévaste rien du tout ».

Le CCNE recommande la vaccination pour les 5-11 ans sur la base du volontariat. « Ce qui correspond assez à l’opinion des parents. Moi les parents j’en ai un certain nombre qui disent ‘je veux vacciner’, j’en ai un grand nombre qui disent ‘je ne veux pas vacciner’, parce que la question c’est celle du bénéfice risque », a expliqué Gérald Kierzek. Selon lui, « le bénéfice, il n’est pas si évident que ça. Je rappelle l’avis du conseil d’éthique en juin 2021 était plutôt défavorable et là revirement de situation quelques mois après », a souligné ce médecin urgentiste qui charge la classe politique.

Vers une vaccination des enfants en janvier 2022 ?

Interviewé par nos confrères de LCI, le Dr Christophe Batard, pédiatre, a donné de plus amples explications sur cette balance bénéfice-risque de la vaccination pour les 5-11 ans : « Les risques ce sont les risques de la maladie Covid, effectivement les enfants sont peu contaminés quand même et peu contaminants et peu malades et peu en réanimation », a-t-il expliqué avant de nuancer : « Néanmoins quand on regarde l’effet dévastateur que commence à être le variant Omicron… »

Outre le CCNE, l’Académie de médecine et le conseil scientifique se sont eux aussi prononcés en faveur de la vaccination des enfants en novembre dernier. « Si les feux étaient au vert, (…) on est prêts pour commencer au 20 [janvier], mais peut-être que l’on ne commencera que le 22 ou le 23″, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran.

Crédits photos : Capture d’écran LCI

Autour de

Source: Lire L’Article Complet