"Le grand regret de ma vie" : les confidences de Mia Farrow sur Woody Allen

Dans la série documentaire Allen v.Farrow, dont le premier épisode a été diffusé le21 février, l’actrice revient sur sa vie commune avec le réalisateur. Et soutient les accusations d’agressions sexuelles portées envers lui par leur fille adoptive, Dylan Farrow.

«C’est le grand regret de ma vie : n’avoir pas été assez perspicace» , confie-t-elle. Le premier épisode de la série documentaire Allen v. Farrow a été diffusé ce dimanche 21 février sur HBO, et donne la parole à Mia Farrow. L’actrice de 76 ans et ex-compagne de Woody Allen y livre des souvenirs de leur vie commune. Des propos repris par le magazine People, qui portent sur les accusations d’agressions sexuelles adressées par la fille adoptive du couple, Dylan Farrow, à l’encontre de son père.

«C’est de ma faute. J’ai fait entrer ce type dans ma famille. Il n’y a rien que je puisse faire pour réparer cela», poursuit Mia Farrow. Si l’actrice, séparée du réalisateur américain depuis 1992, soutient publiquement sa fille, elle reconnaît ne pas avoir toujours cru à ces accusations. «Je comprends pourquoi les gens n’arrivent pas à le croire, car qui, sur Terre, pourrait croire cela de Woody Allen ? Je ne pouvais pas le croire. Tout le monde admirait tellement Woody, l’aimait, et moi aussi.»

À l’origine de l’adoption de Dylan

Mia Farrow est déjà mère de sept enfants lors de sa rencontre avec le célèbre cinéaste, autour des années 80 : les jumeaux Matthew et Sascha Previn, Lark Song Previn, Fletcher Previn, Summer «Daisy» Song Previn, Soon-Yi Previn et Moses Farrow. L’actrice raconte que si Woody Allen a initialement décliné toute envie d’être père, il s’est toutefois peu à peu rapproché du petit Moses. Mia lui ayant alors proposé d’avoir un enfant ensemble, le réalisateur accepte, à condition de n’avoir aucune obligation parentale.

Mais leurs tentatives pour concevoir un bébé échouent. Mia propose alors d’adopter. «Il a dit que si c’était ce que je voulais, cela ne ruinerait pas notre relation, mais qu’il voulait que cela n’ait rien à voir avec lui», raconte-t-elle dans le documentaire. Elle ajoute qu’Allen aurait toutefois précisé : «Je pourrais être plus enclin à la gentillesse si c’est une petite fille blonde». «Je me suis dit que si cela comptait pour lui, je devrais essayer de trouver une petite fille comme ça, et qu’il l’aimerait peut-être. J’ai fini par trouver une petite fille blonde, c’était bébé Dylan», explique l’actrice.

En vidéo, “Allen v. Farrow”, la bande-annonce du documentaire HBO

“Il ne voulait voir qu’elle”

Le couple parvient finalement à avoir un enfant. Ronan Farrow nait le 19 décembre 1987, soit deux après l’adoption de Dylan. Selon leur mère, c’est à cette époque que Woody Allen commence a démontrer une «affection intense» envers la petite fille, au point que cette dernière se détourne de lui. «Il ne voulait pas voir les autres enfants, il ne voulait voir qu’elle, raconte Mia Farrow. Elle a commencé à courir pour s’éloigner de lui. Elle s’enfermait dans les salles de bain.»

Mal à l’aise, la mère de Dylan confronte alors son compagnon. «C’était comme si je l’avais accusé de tuer des gens à la hache», se souvient-elle. Parfois il me disait “je pense sincèrement que tu as besoin d’aide”». Mia Farrow commence à s’en persuader, se dit qu’elle doit être folle. «Je voulais croire qu’il n’était pas capable de ce dont j’avais peur», confie-t-elle. Jusqu’au jour où le Docteur Ethel, une psychiatre qui vit dans le même immeuble que la famille Allen-Farrow, lui confie que «quelque chose ne ve pas» dans la façon dont Woody a accueilli Dylan dans la famille. Le père de la petite fille accepte de consulter un psychologue. Ce dernier conclue à un comportement certes inaproprié, mais pas sexuel.

La relation avec Soon-Yi

En 1991, un mois après que Woody Allen ait adopté Dylan et Moses, Mia Farrow trouve des photographies «pornographiques» de sa fille adoptive, Soon-Yi Previn, alors âgée de 21 ans, dans l’appartement du réalisateur. C’est le début d’un autre scandale dans la famille, celui qui mènera au mariage de Woody Allen avec sa belle-fille de 35 ans sa cadette, en 1997. Toujours ensemble à ce jour, le couple a depuis adopté deux filles, Bechet et Manzie Tio. Le cinéaste a par ailleurs reconnu être l’auteur des clichés de Soon-Yi nue, immortalisés «au tout début de leur relation» comme il le révèle dans ses mémoires Soit dit en passant, parues en France en juin 2020.

Niant les allégations portées par Dylan Farrow, Woody Allen explique que cette dernière a été instrumentalisée par sa mère pour se venger de sa tromperie avec Soon-Yi. C’est en effet en 1992, soit un an après avoir découvert la relation d’Allen avec sa belle-fille, que Dylan, alors âgée de 7 ans, confie à un médecin qu’elle a subi des attouchements dans le grenier de la demeure familiale. L’une des nombreuses zones d’ombre de l’affaire, que le documentaire explorera dans l’un de ses épisodes.

Source: Lire L’Article Complet