Le prince Andrew paria de la famille royale : son ex Sarah Ferguson vole à son secours

Malgré les accusations et sa mise à l’écart de la famille royale, Sarah Ferguson continue à soutenir son ex-mari le prince Andrew. Dans une interview accordée à Times Radio, la mère des princesses Beatrice et Eugenie le décrit comme « un homme bon ».

A propos de


  1. Andrew d’Angleterre


  2. Sarah Ferguson

Un soutien indéfectible. Malgré leur divorce en 1996, Sarah Ferguson et le prince Andrew sont toujours très proches. « Nous sommes le couple divorcé le plus heureux du monde », avait-elle notamment déclaré au Daily Mail. Malgré l’affaire Virginia Giuffre qui s’est conclue par un accord financier, Fergie continue à soutenir le père de ses filles Beatrice et Eugenie, à l’inverse de la famille royale. Elle continue même à déclarer qu’elle pourrait se remarier avec. « Oh, oui. C’est un homme très bon et gentil. C’est un homme bon« , a-t-elle confié à Mariella Frostup sur les ondes de Times Radio.

« Et c’était un jour exceptionnel, le 23 juillet 1986. Et c’était juste extraordinaire. Je pense que ma vie est une vie incroyable. Je pense que j’ai eu beaucoup de chance, que c’est plutôt cool de pouvoir dire ça », s’est-elle souvenue dans l’entretien dont le Mirror se fait l’écho. « Je soutiendrai très fermement Andrew qui est un homme très bon et gentil. Et c’est ce que je crois », a-t-elle assuré. Un soutien rare alors que le prince Andrew est considéré par beaucoup comme le paria de la famille royale. Après avoir renoncé au jubilé de la reine pour cause de Covid, c’est au service d’ordre de la jarretière qu’il a brillé par son absence, restant ainsi dans l’ombre. « Une décision de la famille », selon une source royale de haut rang. « Une décision personnelle du duc », selon un proche du prince Andrew.

> Découvrez en photos l’histoire d’amour du prince Andrew et de Sarah Ferguson

« Il y a un problème ? », s’emporte Sarah Ferguson

Sarah Ferguson reste la meilleure amie du prince Andrew. « Je crois que si vous nettoyez votre côté de la rue, si vous vous regardez dans le miroir, et que vous êtes clair et concis et que vous savez, dans votre l’intégrité, que vous avez fait le meilleur travail et le meilleur cœur avec les plus grandes intentions, alors vous tenez cette ligne », a-t-elle déclaré à Times Radio. « Ce que font les autres, c’est leur situation, et ils doivent nettoyer leur propre côté de la rue« , a-t-elle ajouté. Avant de conclure : « Une fois que vous avez fait cela, quelqu’un d’autre a un problème ? Il y a un problème ? »

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet