Le prince Charles se rebelle : il enfreint le protocole royal !

Alors que sa mère, la reine Elizabeth II est encore en vie et poursuit son règne, le prince Charles serait-il en train de faire bouger les lignes du protocole ? Selon un sondage dévoilé ce vendredi 22 juillet par Express.co.uk, la majorité des Britanniques accepteraient que les membres de la famille royale parlent de politique. Ce qu’a toujours fait le prince Charles en parlant régulièrement d’écologie et du réchauffement climatique.

On a souvent reproché au prince Charles d’enfreindre le protocole en parlant de politique, plus précisément en s’engageant en faveur de l’écologie, pour lutter contre le réchauffement climatique. Malgré ce que cela pouvait lui coûter en termes d’image, il le fait depuis des décennies. Et il n’est pas près de s’arrêter, car l’environnement semble être en train de malheureusement lui donner raison. Alors que le thermomètre a fortement grimpé dans de nombreux pays d’Europe ces derniers jours, le prince Charles a profité des températures caniculaires pour répéter son message qui devient de plus en plus universel. Le fils de la reine Elizabeth II a de nouveau fait fi du protocole lors d’un déplacement en Cornouailles, avec son épouse Camilla, comme le rapporte Express.co.uk ce vendredi 22 juillet.

Dénonçant la « chaleur excessive », le prince Charles a lancé : « Comme j’ai essayé de l’indiquer pendant un certain temps, la crise climatique est vraiment une véritable urgence et y faire face est tout à fait essentiel – pour Cornouailles, le pays et le reste du monde ! » « Ces engagements n’ont jamais été aussi vitaux alors que nous étouffons tous sous les températures alarmantes et record d’aujourd’hui en Grande-Bretagne et en Europe », a poursuivi le prince Charles. Ces propos qui auraient pendant longtemps été perçus comme des infractions au protocole royal sont désormais mieux perçues. Un sondage de Techne UK réalisé pour Express.co.uk réalisé auprès de 1 629 adultes britanniques entre le 20 et le 21 juillet affirme que la majorité des Britanniques (62%) sont d’accord pour que les membres de la famille royale interviennent sur le réchauffement climatique ou donnent leur avis sur des sujets politiques. 25% s’y opposent en revanche et 13% ne se prononcent pas.

> Découvrez les photos du prince Charles et de son épouse Camilla lors d’une visite pas comme les autres

Au début, ce n’était pas gagné

Ce résultat ressemble à une petite victoire pour le prince Charles. Pionnier, il se bat pour l’écologie depuis les années 1970. Il est passé de l’image d’homme qui aimait les arbres à celle de porte-voix du sujet majeur qui inquiète le monde entier. « J’ai dû faire face à beaucoup de refoulement, si je puis dire. Personne ne voulait vraiment savoir à l’époque », avait-il expliqué. Depuis les choses ont bien changé.  Même sa mère s’est mise à l’écologie. En octobre dernier, en marge de la COP 26, la reine Elizabeth II s’était agacée contre ceux « qui parlent, mais n’agissent pas pour le climat« .

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de


  1. Charles d’Angleterre

Autour de

Source: Lire L’Article Complet