Le roi Juan Carlos s'accorde cette "petite gâterie coupable" pendant son exil aux Emirats Arabes Unis

Installé depuis plus d’un an à Abu Dhabi, le roi émérite espagnol Juan Carlos est nostalgique du pays. Heureusement, on lui fait parvenir un produit de luxe, pour le combler.

Il fut roi d’Espagne pendant 38 ans, jusqu’à ce qu’il n’abdique et ne cède le trône à son fils, Felipe, en 2014. Depuis, l’ancien roi d’Espagne, Juan Carlos, fait face à de sérieuses accusations de corruption. Loin de couler de jours heureux au palais de Marivent, la résidence d’été du monarque à Palma de Majorque, il vit depuis un an dans les Emirats Arabes unis. A l’été 2020, il s’est envolé pour une île où il vit reclus au large d’Abu Dhabi, en jet privé, accompagné d’un conseiller et de quatre gardes du corps.

Il consomme du jambon serrano avec nostalgie

Dans son ouvrage, Mon roi déchu, qui sort ce 6 octobre, la journaliste Laurence Debray explique que c’est là qu’il a élu domicile, pour ne pas être « poursuivi partout par les journalistes », et surtout ne « pas gêner la Couronne », dit-il. Loin de chez lui, le mari de Sofia d’Espagne, a « la nostalgie du pays, de ses amis, des compétitions nautiques, des bons repas, de sa maison ».

Depuis plus d’un an, « il fait face à beaucoup de pressions », mais il a heureusement un lot de consolation : la nourriture de son pays natal, nous dit-on. « Un complice lui envoie du jambon serrano » qui est désormais, à 83 ans, « sa petite gâterie coupable ».

Coupé de sa famille

Si les différents scandales dans lesquels son nom a été cité – à savoir ses chasses à l’éléphant, ses infidélités, une présomption de fraude fiscale, et plus récemment les Pandora Papers – ont obligé sa famille à se désolidariser de ses agissements, selon l’auteure de la biographie « l’Espagne reste évidemment au cœur de ses préoccupations. L’avenir de la monarchie, le premier de ses soucis ».

Source: Lire L’Article Complet