Le saviez-vous ? Éric Zemmour fréquente un « gentlemen’s club » interdit aux femmes seules

S’il n’en finit plus de grimper dans les sondages pour 2022, Éric Zemmour reste un (probable) candidat sans parti. Pour tenter d’attirer des soutiens fortunés, il aurait donc enchaîné les rendez-vous dans un club bien particulier, puisqu’il est interdit aux femmes non accompagnées.

Ira-t-il jusqu’au bout ? Au plus haut dans les sondages (17%), au point de doubler Marine Le Pen et de pouvoir se qualifier au second tour face à Emmanuel Macron, Éric Zemmour fonce toujours plus vers une candidature à la présidentielle 2022. Un défi de taille pour le polémiste, qui peut compter sur une équipe soudée – sa proche conseillère Sarah Knafo ou encore l’association Les Amis d’Éric Zemmour qui finance sa précampagne – mais incomparable au soutien d’un grand parti politique.

Résultat, Éric Zemmour a dû activer son réseau en coulisses. En plus de nombreuses rencontres avec des figures de la droite, l’essayiste aurait organisé une série de rendez-vous avec des chefs d’entreprise. Et pas n’importe où : selon L’Obs, il aurait organisé cela au Travellers, un « magnifique hôtel particulier » des Champs-Élysées et « le plus secret des « gentlemen’s clubs » de la capitale« , où les femmes non accompagnées sont interdites.

Un club basé sur le modèle anglais du XIXe siècle : « L’idée était de ne pas être pollués par la gent féminine, avec qui les relations étaient considérées comme futiles« , expliquait le spécialiste Alain Marty en 2019 dans Le Parisien. Si cela aurait permis à Éric Zemmour de fréquenter de grandes fortunes, il ne serait pas membre mais seulement invité du Travellers. L’Obs précise au passage que le polémiste avait tenté d’intégrer un autre club en 2019, le Cercle de l’Union interalliée, sauf que sa candidature avait été jugée trop « clivante« .

Pour les soutiens d’Éric Zemmour, une non-candidature serait une « trahison »

Éric Zemmour trouvera-t-il assez de soutiens pour financer sa campagne ? En attendant de le savoir, celui qui a cartonné avec le livre auto-édité La France n’a pas dit son dernier mot reste flou sur ses ambitions. Mais le mari de Mylène Chichportich continue d’envoyer des signes clairs à ses sympathisants, qui pourront visiblement compter sur lui en 2022 : « Ce qui est vrai, c’est que si aujourd’hui je renonçais, beaucoup de gens le prendraient comme une trahison. J’ai un lien très fort avec les gens », a-t-il encore déclaré à Sud Radio récemment. Preuve qu’Éric Zemmour fera tout pour aller au bout.

Crédits photos : Bruno Bebert / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet