« Les imbéciles sont partout » : Christophe Castaner condamne les fêtes clandestines

Invité sur l’antenne de LCI ce mercredi 25 novembre, Christophe Castaner a taclé les Français qui n’appliqueraient pas les gestes barrière, ou encore qui s’opposeraient au port du masque.

“Tout le monde n’a pas le sens de la responsabilité.” Au lendemain d’une allocution attendue du président de la République, Christophe Castaner a tenu à rappeler l’importance des gestes barrière et du respect des restrictions sanitaires alors que le coronavirus sévit encore (en France, 50 237 morts provoquées par la maladie virale ont été recensées). Ainsi, l’ex-ministre de l’Intérieur a condamné l’organisation de fêtes clandestines, comme celle qui a eu lieu dans le treizième arrondissement de la capitale ou encore à Nîmes, dans une école de police. Toutefois, il concède et affirme que “les Français ont fait montre de responsabilité” durant le premier et ce deuxième confinement. Et de poursuivre : il y a des excès, il y a des abus, il y a des idioties, il y a des bêtises (…) ce qui est plus compliqué, c’est quand les gens contestent même, la logique du risque médical.”

Et ce, “au nom d’une pseudo-information qu’ils ont été trouver sur les réseaux sociaux pour dire : ‘non, je suis un résistant’. Là, Christophe Castaner glisse un tacle au mouvement anti-masque qui a pris racine suite à la décision de l’exécutif de rendre son port obligatoire. Le 29 août 2020, plusieurs centaines de manifestants se sont d’ailleurs rassemblés pour dénoncer cette restriction. Prise de position qui ne plaît guère à celui qui endosse désormais le rôle de président du groupe La République En Marche (LREM) à l’Assemblée nationale. “‘Je ne porte pas de masque, je suis un résistant'”, a-t-il poursuivi, toujours sur l’antenne de LCI, se moquant de ceux contestant le port du masque. “Comme quoi, les imbéciles sont partout.”

▶ #Covid19France : les fêtes clandestines.

🗣 Christophe Castaner (@CCastaner) : "Il y a des excès, des abus, des idioties […] mais le plus compliqué, c'est quand les gens contestent la logique du risque médical : les imbéciles sont partout".

📺 L'Interview d'@agindre. pic.twitter.com/pjQli1YN5y

Il a appris de ses erreurs

Il faut dire que Christophe Castaner a des raisons d’encourager les citoyens à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le coronavirus. Aux mois de mai et juillet 2020, le député avait suscité la polémique après avoir été aperçu à deux reprises sans masque de protection. Pris la main dans le sac une première fois, le prédécesseur de Gérald Darmanin s’était justifié en déclarant se rendre à la salle de sport. Pointé du doigt une deuxième fois suite à la publication d’une photo de groupe dans laquelle il se dévoilait sans protection, l’ex-locataire de l’Hôtel de Beauvau faisait son mea culpa. “Cette photo prise, à la demande des couturières fières de leur travail, n’aurait pas dû être prise dans ces conditions. Nous le regrettons.

Des écarts qui lui ont coûté cher. Lundi 9 novembre 2020, alors qu’il était de passage sur le plateau de C à Vous, l’ancien premier flic de France a révélé avoir lui-même lutté personnellement avec la maladie. “J’ai eu le Covid il y a quelques temps avec des symptômes faibles, mais quelques traces dans ma santé personnelle”, avouait-il à Anne-Elisabeth Lemoine, estimant avoir été chanceux. Une fois mais pas deux.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet