Lilibet Diana : ce cadeau à 5500 euros que Meghan a déjà prévu

Ce n’est pas exactement le cadeau ordinaire pour une enfant qui vient de naître, d’autant que Lilibet-Diana devra patienter pour pouvoir en profiter. Meghan Markle a déjà dans ses affaires un cadeau pour sa petite fille, au prix coquet de plusieurs milliers d’euros…

Il est prévu depuis de longues années, ce présent, mais Lilibet devra attendre un peu pour en profiter. Son poignet d’enfant sera probablement encore trop menu pendant encore quelques années, avant de pouvoir arborer le cadeau prévu de longue date par sa maman : une montre Cartier. Comme elle le confiait dans la presse, c’était au départ un cadeau de Meghan Markle… pour Meghan Markle. Une belle montre, une Tank Française de la marque à la panthère, qu’elle s’est offerte en 2012, comme elle le raconte au magazine canadien Hello en 2015 : “Quand j’ai appris que Suits avait été renouvelé pour une troisième saison – ce qui à l’époque, paraissait une véritable étape -, j’ai fait une grosse folie, et je me suis acheté la version bicolore.

Les montres Cartier, une histoire de famille

La carrière de l’actrice est alors en train de décoller, et cette montre est l’occasion pour elle de marquer le coup, et de célébrer son succès. “J’ai fait graver au dos ‘A M.M, de la part de M.M“. De Meghan Markle à Meghan Markle, le message est clair. Même si elle n’avait à l’époque pas encore rencontré le père de ses enfants, elle avait déjà tout un plan pour ce bijou de luxe, qui coûte près de 5.500 euros. “Je prévois de la donner à ma fille un jour. C’est ce qui rend un objet spécial, c’est le lien qu’on a avec.

L’actrice a porté régulièrement cette montre sur le tournage de Suits, et on a depuis pu la voir souvent au poignet de la duchesse de Sussex. Un signe du destin ? Ce modèle, le Tank, était également un favori d’une membre de la famille royale… Lady Diana, la mère de Harry, qui a également transmis quelque chose à la petite Lilibet-Diana… son prénom.

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet