Madonna sort trois NFT pour la bonne cause

Madonna se lance à son tour dans les NFT. La chanteuse s’est associée avec l’artiste Beeple (Mike Vinkelmann), connu notamment pour avoir vendu un NFT à 69 millions de dollars l’année dernière, afin de créer trois alter ego numériques. Un « triptyque en NFT » qui, d’après la Material Girl, représente « différentes formes de naissance dans notre monde contemporain ». L’œuvre a mis un an à être créée.

« Lorsque Mike et moi avons décidé de collaborer à ce projet il y a un an, j’étais ravie de pouvoir partager ma vision du monde en tant que mère et artiste avec le point de vue unique de Mike. C’est un voyage extraordinaire que de construire ce projet, d’une idée intellectuelle à une histoire émotionnelle, en donnant naissance à l’art. Je voulais étudier le concept de création, non seulement la façon dont un enfant entre dans le monde par le vagin d’une femme, mais aussi la façon dont un artiste donne naissance à la créativité. Mais surtout, nous voulions profiter de cette occasion pour aider les mères et les enfants qui en ont le plus besoin en ce moment », a révélé la star dans un communiqué, relayé par Billboard. L’œuvre s’intitule Mother of Creation.

Une bonne cause

Pour répondre à tous les critiques des NFT qui estiment que ce genre de produit virtuel est une arnaque, Madonna a décidé que la vente de cette œuvre se ferait au profit de trois associations caritatives : Voices of Children, qui aide les femmes et les enfants affectés par la guerre en Ukraine ; City of Joy, qui lutte pour défendre les victimes de violences au Congo ; Black Mama’s Bail Out, qui soutient des mères incarcérées en les aidant à payer le montant de leur caution.

La plateforme de cryptomonnaies Moonpay a également annoncé qu’elle verserait 100.000 dollars à chaque association. Les trois œuvres virtuelles seront mises en vente sur SuperRare à partir de ce mercredi.

Source: Lire L’Article Complet