Marc Hay de BFMTV victime d’insultes homophobes depuis son coming out

Sur Twitter, Marc Hay a révélé les nombreuses insultes homophobes dont il est la cible sur Internet. Lundi 17 mai dernier, le présentateur faisait publiquement son coming out à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie.

Marc Hay n’a pas l’intention de se laisser faire. Jeudi 19 mai sur Twitter, le présentateur a dévoilé les nombreuses insultes homophobes dont il est la cible sur Internet. La plupart ont été publiés sur un site intitulé Top journaliste, dont l’objectif est de donner une appréciation sur le travail des journalistes français. “Quelqu’un a-t-il les capacités de faire fermer ce site de merde ?! Un site conçu pour noter des journalistes et animateurs, mais qui est en réalité un déversoir d’insultes, de haine, de propos homophobes et j’en passe ! Ça suffit !”, a déclaré le présentateur, seulement deux jours après son coming out symbolique.

Lundi dernier, Marc Hay décidait une nouvelle fois de se confier à ses abonnés sur les réseaux sociaux. “En ce 17 mai, journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, il est temps pour moi de dire à voix haute ce que je n’ai jamais encore osé dire : je suis gay“, a-t-il révélé. À travers ce message, le professionnel de la météo entendait lutter contre le cyber-harcèlement des personnes LGBT, dont il est lui aussi victime.

Quelqu’un a-t-il les capacités de faire fermer ce site de merde ?! Un site conçu pour noter des journalistes et animateurs mais qui est en réalité un déversoir d’insultes, de haine, de propos homophobes et j’en passe ! Ça suffit ! @Topjournaliste pic.twitter.com/pnEQFRc6F0

“Ma jambe s’est mise à trembler au moment de cliquer sur tweeter”

Aussi symbolique qu’a pu être son message, Marc Hay s’est tout de même accordé un temps de réflexion avant de le publier. “Le tweet d’hier, il m’a fallu 10 minutes pour le rédiger. J’étais en voiture, je me suis garé et j’ai commencé à écrire ces quelques lignes. Ma jambe s’est mise à trembler au moment de cliquer sur tweeter“, a-t-il indiqué sur Twitter. Fort heureusement, le présentateur a aussi eu son lot de soutiens. “Merci pour tous vos messages”, a-t-il déclaré auprès des internautes les plus bienveillants.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet