Marc Lavoine : cette nouvelle série policière de TF1 dont il est le héros

Marc Lavoine sera bientôt à l’affiche d’une nouvelle série policière diffusée sur TF1 et intitulée I3P. Le tournage démarre actuellement.

Même si on le connaît pour ses yeux révolvers et ses ballades langoureuses, Marc Lavoine a plus d’une corde à son arc. L’ancien compagnon de Sarah Poniatowski régale aussi par ses talents d’acteur. Le brun ténébreux sera prochainement à l’affiche d’une nouvelle série policière diffusée sur TF1 et intitulée I3P. Créée et écrite par Jean-Christophe Grangé,auteur du roman Les Rivières pourpres qui également donné une adaptation sur France 2. I3P devrait être l’un des événements majeurs de la rentrée du petit écran. L’univers particulièrement sombre du romancier devrait livrer une intrigue prenante et addictive pour les téléspectateurs. TF1 a déjà dévoilé certains indices quant à la teneur du projet à venir. I3P, acronyme qui rappelle le carton HPI, tiendrait son nom de l’hôpital psychiatrique Sainte-Anne dont dépend L’Infirmerie Psychiatrique de la Préfecture de Police, appelée également I3P, rue Cabanis dans le 14ème arrondissement de Paris.

TF1 délivre les premières esquisses de la série policière orchestrée autour de Marc Lavoine

TF1 dévoile ainsi les premières séquences : “À Paris, si vous êtes amnésique, si vous avez des visions ou si vous montrez des signes de délire dans la rue, on vous conduit à l’Infirmerie Psychiatrique de la Préfecture de Police. Adresse discrète, l’I3P a pour patron le professeur Mathias Bernardt, un psychiatre qui a le pouvoir de laisser ses patients retourner à leur vie normale, de les hospitaliser mais aussi de les remettre à la police. Ne pouvant garder personne plus de 24 heures, il privilégie toujours une approche humaine aux traitements coercitifs, épaulé par les psychiatres Sophie Tran, Julien Sarment et le jeune interne Samy Jendoubi.

Chaque journée commence par l’accueil d’un sujet en crise amené en urgence à l’I3P. À partir de son témoignage, Bernardt et sa garde rapprochée mènent l’enquête en dépit de l’opposition systématique de la commissaire Nathalie Fontaine, qui préfère qu’on n’ajoute pas de dossier à sa pile déjà haute. Une course contre la montre s’engage alors pour résoudre l’énigme de la vie de chaque patient.

À voir aussi : Marc Lavoine à 58 ans, retour sur sa carrière en images

Source: Lire L’Article Complet