Mariah Carey : son ex-mari Nick Cannon, 4 fois papa en 7 mois… Avec 3 mères différentes

La famille de Nick Cannon n’en finit plus de s’agrandir ! L’ex-mari de Mariah Carey s’apprête à devenir papa pour la quatrième fois en quelques mois, avec trois mères différentes.

Jusqu’où s’arrêtera le serial father ? Neuf ans après la naissance des jumeaux Moroccan et Monroe avec Mariah Carey, Nick Cannon a visiblement pris goût à la paternité. A tel point que le présentateur de Masked Singer vient d’avoir quatre enfants… en à peine sept mois. D’abord en décembre dernier, avec son ex Britanny Bell, ancienne Miss Arizona devenue maman d’une petite Powerful Queen, trois ans après l’arrivée de leur petit Golden, puis la semaine dernière avec l’arrivée des jumeaux Zion et Zillion, fruits de sa relation avec Abby De La Rosa. “Ton père et moi seront toujours là pour vous“, a écrit la DJ sur Instagram.

Enfin, ce week-end, c’est la mannequin Alyssa Scott qui a confirmé attendre un bébé avec Nick Cannon sur Instagram. A l’occasion de la fête des pères, elle a partagé une story laissant peu de doute sur l’heureuse nouvelle à venir : on peut voir le rappeur et producteur californien tenir son joli baby bump. Si ce dernier apparaît le visage caché, on reconnaît les tatouages de l’ancien mari de Mariah Carey, bientôt papa d’un septième enfant à seulement 40 ans. “J’essaye d’être le meilleur père possible et le meilleur entrepreneur, disait-il il y a un an, toujours marqué par son divorce avec Mariah Carey en 2014, après six ans d’union.

Des rumeurs autour de Nick Cannon et Alyssa Scott

Rien d’officiel entre eux, mais les rumeurs de bébé autour de Nick Cannon et Alyssa Scott étaient déjà apparues en mai dernier. La mannequin aux 174.000 abonnés sur Instagram nous avait directement mis la puce à l’oreille en donnant le futur nom du baby boy : Zen S. Cannon, qui ne devrait donc pas tarder à avoir une petite soeur ou un petit frère à en croire le rythme de son serial papa.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet