Marie-Sophie Lacarrau et « l’ombre de Jean-Pierre Pernaut » : « Je ne me pose pas la question »

Recrutée par TF1 à la mi-saison, Marie-Sophie Lacarrau a eu la difficile mission de remplacer Jean-Pierre Pernaut à la présentation du 13 heures. Un rôle que la journaliste endosse avec son propre style, sans se préoccuper de son prédécesseur, a-t-elle expliqué dans un entretien à Puremédias, ce mardi 6 juillet.

Les téléspectateurs de TF1 se sont habitués à ce nouveau visage. Depuis maintenant six mois, Marie-Sophie Lacarrau informe les Français au 13 heures de TF1, l’une des cases les plus fédératrices du petit écran. Après 33 ans, Jean-Pierre Pernaut a laissé la main, alors que les audiences de son JT écrasaient la concurrence. Comment incarner un tel rendez-vous quand son prédécesseur a partagé pendant si longtemps le quotidien des Français ? Dans un entretien accordé à Puremedias, la journaliste de 45 ans s’est confiée sur son rôle à cette case si stratégique pour la chaîne privée, marquée par l’empreinte de son prédécesseur. “Est-ce que l’ombre de Jean-Pierre Pernaut planera toujours ? Oui peut-être. En tout cas, je ne me pose pas la question”, a répondu l’ancienne présentatrice du 13 heures de France 2.

En reprenant les rênes du 13 heures de TF1, Marie-Sophie Lacarrau a imposé sa patte. “Je le porte avec mes tripes, avec mon envie et énormément de plaisir. J’ai respecté la ligne mais je l’ai aussi fait doucement évoluer avec de nouveaux rendez-vous comme La Bonne idée, pour mettre en avant ces initiatives prises à l’échelle d’une ville, d’un quartier ou d’une région et qui font du bien autour de nous”, a-t-elle détaillé sur le site de Puremedias. Et avec succès : le changement d’incarnation n’a pas influé sur les audiences du journal, avec une moyenne de 5,2 millions de fidèles au poste. La partie n’était pas gagnée au départ, les téléspectateurs étant très attachés à leur présentateur de toujours. Un détail a titillé l’oreille de certains d’eux : son accent ! “Je reçois encore aujourd’hui des courriers me disant que je ne parle pas français”, avait révélé la native de Villefranche-de-Rouerge (Aveyron), dans un entretien à La Dépêche du Midi en février dernier.

Un soin tout particulier à son look

Outre son accent, qu’elle gomme à l’antenne, Marie-Sophie Lacarrau assume une autre différence avec Jean-Pierre Pernaut : son style vestimentaire. Dans une interview à nos confrères de Télé-Loisirs, la présentatrice de TF1 s’est confiée sur son goût pour la mode et pour les talons hauts. “Si vous faites allusion à cette féminité, moi je l’assume, je suis femme, oui. Et j’aime les talons et je ne les mets pas pour représenter quoi que ce soit”, avait-elle affirmé, reconnaissant porter un soin tout particulier à son look. Ne pas changer son apparence à l’antenne pour rester fidèle à elle-même : “C’est là que je ne serai plus moi finalement, et c’est là que je tricherai, je n’ai pas envie de tricher”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet