Marion Rousse : outrée par une caricature, elle pousse un gros coup de gueule

Consultante sur la Grande Boucle pour France TV, Marion Rousse a été l’objet d’une caricature de mauvais goût, publiée dimanche 6 septembre par L’Humanité, quant à sa relation avec l’un des coureurs du peloton.

Restez informée

Les coureurs du Tour de France ne sont pas les seuls à avoir été secoués durant cette neuvième étape, ce dimanche 6 septembre. En coulisses, l’une des consultantes de France Télévision, Marion Rousse, a été attaquée par le journal L’Humanité en raison de sa relation amoureuse avec l’un des favoris de cette édition, Julian Alaphilippe. Depuis le départ de Nice, l’ancienne championne cycliste, reconvertie derrière le micro, brille par la qualité de ses interventions et la pertinence de ses commentaires. Une position d’analyste neutre pourtant pas facile à assumer lorsqu’on partage la vie de l’un des chouchous du public, vainqueur d’une étape et porteur du maillot jaune. Elle s’était d’ailleurs justifiée sur cette situation un peu particulière sur le plateau de C à vous, le 1er septembre dernier. “C’est difficile, oui et non ! Je ne vais pas non plus dire le contraire. Je suis professionnelle, les gens s’en foutent de savoir si je suis la copine de Julian, je suis là pour faire mon travail”, avait-elle confié, déterminée à faire passer le message une bonne fois pour toute.

“Dégradant pour l’image de la femme”

Apparemment, la transmission était mauvaise chez L’Humanité, qui l’a croquée dans le plus simple appareil, en train d’interviewer son compagnon, dans un dessin plus sexiste que jamais. L’intéressée s’en est émue dans un message sur Twitter : “Désabusée, L’Humanité porte de plus en plus mal son nom. Il faut n’avoir aucun respect des femmes, de la femme, pour rabaisser à ce niveau six ans de consulting sportif à la télévision”. Marion Rousse n’est pas la seule à déplorer cette caricature de mauvais goût, recevant des mots de soutien de toutes parts. “Que l’on nous inflige encore en 2020 ce type d’humour sexiste, dégradant et vulgaire me plonge dans un profond désarroi… Si même L’Humanité s’y met… les rustres n’évolueront donc jamais”, a notamment écrit Elisa Madiot, fille du directeur sportif de la Groupama-FDJ et attachée de presse de cette dernière équipe. Vilipendé, le média a supprimé son dessin, s’excusant pour “ce manque de vigilance”. Un moindre mal.

Désabusée, @humanite_fr porte de plus en plus mal son nom. Il faut n’avoir aucun respect des femmes, de la femme, pour rabaisser à ce niveau six ans de consulting sportif à la télévision. https://t.co/SVyyCA19ah

A lire aussi : C’est fini ! Marion Rousse se sépare de son compagnon cycliste Tony Gallopin après 12 ans d’amour

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet