Marthe Mercadier bègue, muette puis paralysée : retour sur son enfance tragique

Marthe Mercadier a tiré sa révérence à l’âge de 92 ans, ce mercredi 15 septembre. Tout au long de sa vie et dès l’enfance, l’actrice a traversé plusieurs épreuves, qui ne lui ont jamais fait perdre goût à la vie.

Marthe Mercadier s’en est allée ce mercredi 15 septembre, à l’âge de 92 ans. Au cours de sa vie, cette figure du théâtre de boulevard, actrice et danseuse de cabaret a traversé de nombreuses épreuves à différentes périodes de son existence, à commencer par son enfance. Après avoir eu l’opportunité de danser au côté de Joséphine Baker, Marthe Mercadier s’est réveillée du jour au lendemain complètement muette alors qu’elle était âgée de six ans. Un choc. « Tous les mots se bousculaient dans ma bouche, je ne pouvais plus rien dire de sensé. C’est un peu comme de couper le son. J’en étais devenue agressive et violente », avait confié la comédienne à France Dimanche en 2011.

Au cours de son entretien avec le magazine, Marthe Mercadier avait donné plus de précisions sur les mois qui ont suivi cette découverte malheureuse. À l’époque, ses parents avait convié des sourds-muets au domicile familial. « J’ai appris le langage des signes. Du coup, j’ai pu communiquer et guérir petit à petit », s’était remémorée l’actrice. Un an plus tard, le silence de ses cordes vocales a disparu aussi vite qu’il s’était installé et elle est a pu de nouveau s’exprimer.

Paralysée à l’âge de 8 ans

Mais, comme si le sort s’acharnait à nouveau sur elle, Marthe Mercadier s’est retrouvée paralysée un an après avoir recouvré la voix. Sa colonne vertébrale s’était cassée à la suite d’une chute lors d’une fête scolaire. Par miracle, elle s’est rétablie au bout d’un an et demi. La poussant ensuite à pratiquer très régulièrement de la gymnastique et de la rééducation pour s’entretenir, tout en entretenant une certaine peur du handicap. Toutefois, la comédienne avait tiré une certaine sagesse de ces mésaventures. « Il faut avoir été très malade, très désespérée comme je l’ai été, et apprécier à quel point c’est formidable de continuer à vivre avec les handicaps », avait-elle confié à France 2 en 2011. Une force de la nature.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet