Marvel se bat pour garder le contrôle de ses super-héros

Marvel pourrait bientôt devoir « partager » les droits de certains de ses personnages les plus emblématiques comme
Spider-Man, Dr. Strange, Ant-Man ou Hawkeye. D’après The Hollywood Reporter, Disney a en effet porté plainte contre les héritiers de plusieurs créateurs de comics, tels que les mythiques Stan Lee ou Steve Ditko, qui ont déposé en août dernier une demande de cessation de droits pour les héros qu’ils ont créés. Une disposition prévue dans une loi de 1973 qui permet, après une période donnée, de récupérer les droits d’une création qui avait été « cédée » à une tierce personne ou entité.

S’ils arrivaient à leurs fins, Marvel et sa maison-mère, Disney, perdraient des milliards de dollars de revenus avec les droits des personnages. Les studios ont donc décidé de contre-attaquer au tribunal, en affirmant notamment que les auteurs de comics étant, à l’époque de la création des personnages, sous contrat avec Marvel, Spider-Man et consorts ont été créés pour Marvel, à qui ils appartiennent donc.

Pas si vite

Cette défense avait déjà été utilisée par DC Comics lorsque les familles des créateurs de Superman, Jerry Siegel et Joe Schuster, avaient tenté, en vain, de mettre la main sur les droits du super-héros. Coïncidence ou pas, l’avocat qui représente la famille de Steve Ditko, Marc Toberoff, est le même que pour l’affaire précédente. Le cabinet O’Melveny, qui gère l’affaire pour Marvel, est également le même que celui qui a permis à DC de remporter le procès.

Autant dire que ça ne sent pas forcément très bon pour les efforts de la famille Ditko. The Hollywood Reporter précise cependant que l’affaire n’est pas perdue d’avance, puisque Marc Toberoff a également représenté les héritiers de
Jack Kirby lorsqu’ils ont déposé une requête similaire en 2013. A l’époque, il avait trouvé un accord à l’amiable avec Marvel avant que l’affaire ne soit étudiée par les juges de la Cour Suprême.

Si le camp des auteurs gagne cette fois-ci, Marvel et Disney devront partager les droits de leurs personnages dès 2023.

Source: Lire L’Article Complet