Matthew McConaughey, de Hollywood à la politique

Malgré un patronyme difficile à prononcer, Matthew McConaughey a réussi à se faire un nom dans le milieu du cinéma. Depuis plus de vingt ans, ce Texan enchaîne les rôles à succès, avec un accent du Sud des États-Unis, rare dans le septième art.

Roi de la métamorphose, Matthew McConaughey s’est d’abord fait connaître par des comédies romantiques, avant de bifurquer avec talent vers le drame et le polar. Désormais, c’est à la politique qu’il s’attaque, espérant devenir le prochain gouverneur de son État d’origine, le Texas. Retour sur un parcours hors-normes. 

Une timide entrée dans le cinéma

Son attachement pour le Texas lui vient de son enfance. Matthew McConaughey est né le 4 novembre 1969 à Uvalde (Texas). Il est le plus jeune fils d’une fratrie de trois frères. Son père, un ancien footballer devenu propriétaire d’une station essence, et sa mère, une enseignante, lui ont donné une éducation chrétienne conservatrice, précise Hello Magazine.

À ses 18 ans, il prend une année sabbatique et voyage en Australie pendant un an : « Je ne savais pas ce que je voulais faire. Je savais que je voulais aller à l’université, mais je ne savais pas ce que je voulais étudier. Je ne savais pas ce que je voulais être. Mais je savais que j’aimais les voyages et l’aventure », cite le magazine britannique.

À son retour, il se lance d’abord dans le droit avant de se tourner vers le cinéma. Matthew McConaughey enchaîne les projets étudiants, tourne dans une pub pour une marque de bière et réalise son premier court-métrage, Chicano Chariots, en 1992.

Il décroche son premier rôle en 1993, après une rencontre dans un bar à Austin avec le directeur de casting, Don Phillips, du film Dazed And Confused.

C’est le film Le Droit de tuer ? de Joel Schumacher qui le révèle en 1996. Il joue au côté de grands noms comme Sandra Bullock et Samuel L. Jackson. Par la suite, il donnera aussi la réplique à Jodie Foster dans Contact, en 1997.

Révélé par des comédies romantiques

Après ces débuts prometteurs, c’est grâce à des comédies romantiques que le Texan connaît une véritable renaissance. Une « McConaissance », comme la nommeront les médias américains.

Dans les années 2000, Matthew McConaughey est abonné aux comédies romantiques. On pense forcément à Un mariage trop parfait (2001), où il interprète un médecin beau gosse fiancé, mais qui tape dans l’oeil d’une organisatrice de mariages qui pensait ne plus croire en l’amour, jouée par Jennifer Lopez.

Dans le culte Comment se faire larguer en 10 leçons (2003), il interprète cette fois un journaliste sportif qui devient le cobaye, sans le savoir, d’une journaliste d’un magazine féminin (Kate Hudson) cherchant à découvrir ce qu’il faut faire pour dégoûter un homme. Sauf que lui, de son côté, tente à tout prix d’en faire sa petite-amie, après un pari avec des collègues.

Matthew McConaughey devient l’un des acteurs les plus en vue. 

Oscarisé pour Dallas Buyers Club

Surprenant et imprévisible, sa carrière prend un tournant radical avec La Défense Lincoln (2011), adapté du roman policier best-seller éponyme, de Michael Connelly. En incarnant un avocat défendant un playboy accusé de viol, Matthew McConaughey montre tout son talent d’acteur, et prouve qu’il est capable de porter des rôles durs et profonds. D’émouvoir.

Dès lors, l’acteur n’apparaît plus du tout de la même manière au public et aux professionnels, et il enchaîne les personnages dramatiques, faisant une exception pour l’inoubliable Magic Mike, où il joue un stripteaser, et la comédie noire Killer Joe

Ce regain de succès, et de légitimité, aboutit même à un Oscar du Meilleur acteur pour son rôle pour le film Dallas Buyers Club (2013), où il joue un homme hétérosexuel atteint du Sida, à la base plutôt homophobe, qui décide de fournir les malades en médicaments en les revendant sous le manteau. 

Les années 2013-2014 forment une nouvelle apogée dans sa carrière. En 2013, en plus de Dallas Buyers Club, Matthew McConaughey impressionne dans Mud : sur les rives du Mississippi, où il joue un homme brisé, retiré du monde, presque revenu à l’état sauvage.

À l’opposé, il s’affiche en golden boy à l’enthousiasme glaçant dans le satirique Loup de Wall Street, avec une scène ahurissante où il chantonne en tapant sa poitrine du poing, devant un Leonardo DiCaprio inquiet.

Détective et astronaute

En 2014, Matthew McConaughey montre qu’il peut aussi briller sur le petit écran avec la première saison de True Detective. Il y campe un détective surdoué mais asocial, chargé d’enquêter, avec un partenaire à son opposé, sur une série de meurtres aux mises en scène mystiques dans le bayou du Mississippi.

La série se passant simultanément à deux époques différentes, Matthew McConaughey apparaît la moitié du temps en vieux retraité rabougri et à moitié fou, transformé par le maquillage. 

La même année, Matthew McConaughey transporte des millions de spectateurs dans l’espace avec Interstellar, film de science-fiction où il joue un scientifique parti à la découverte d’un nouveau système stellaire, abritant peut-être une planète habitable pour l’homme. Laissant derrière lui sa famille, il se retrouve à des années-lumières de la Terre, ravagée par le réchauffement climatique, où le temps passe beaucoup plus vite que dans l’espace. 

Depuis, l’acteur a tourné dans plusieurs autres films, mais moins marquants. En 2019, il a notamment campé un père de famille essayant d’empêcher ses enfants de devenir trafiquants de drogues dans Undercover, et un stoner vivant sa vie selon ses propres règles dans The Beach Bum, imaginé par le réalisateur du très trash Spring Breakers

On le retrouve aussi en 2020 dans le film de Guy Ritchie, The Gentlemen. Il renoue avec le succès, le public et les critiques, incarnant un trafiquant de drogue, au côté d’un casting 5 étoiles comme Charlie Hunnam, Colin Farrell ou encore Hugh Grant.

Une possible carrière politique 

Après avoir enchainé les rôles, les genres et les transformations physiques au cinéma, Matthew McConaughey se lance un nouveau défi, celui de la politique. Passionné par le Texas, où il réside,  l’acteur organise, en mars 2021, une grande collecte de fonds pour l’État, affecté par des tempêtes au mois de février. L’événement est diffusé en direct à la télévision, et accueille plusieurs invités prestigieux, comme le rappeur Post Malone. Plus de 130.000 dollars sont récoltés. 

Le même mois, il confie envisager de s’y présenter comme gouverneur. Dans d’un épisode du podcast « The Balanced Voice » de Crime Stoppers of Houston, le futur homme politique déclare que ce projet est « une vraie réflexion ».

Je pense avoir des choses à enseigner et à partager

« Je me demande à nouveau quel est mon rôle de leader », s’est demandé Matthew McConaughey avant de poursuivre. « Parce que je pense avoir des choses à enseigner et à partager, et quel est mon rôle ? Quelle est ma position dans le prochain chapitre de ma vie ? »

Encore de nombreuses interrogations sur sa potentielle participation ou non. Mais son programme ou ses idées politiques restent encore assez flous. Les médias américains s’interrogent encore sous quel parti politique Matthew McConaughey pourrait se présenter. Charismatique et engagé, l’idée ne paraît pas incongrue. 

Démocrate ou républicain, l’acteur avait évoqué en décembre 2020 être « agressivement centriste », dans le podcast Under the Skin, animé par Russell Brand.

En 2020, il sort sa biographie, Greenlights, publiée en français chez Seuil en octobre 2021, dans laquelle il fait d’importantes révélations : « À 18 ans, j’ai été agressé sexuellement par un homme, alors qu’on m’avait assommé à l’arrière d’une camionnette ».

Sans en avoir parlé plus tôt, l’acteur c’était tout de même engagé pour lutter contre les violences sexuelles. En 2016, il participe au « Rape Elimination Program » qui luttait contre les viols dans les campus universitaires.

Matthew McConaughey et Camila Alves

À côté de cela, Matthew McConaughey vit une histoire d’amour avec la Brésilienne Camila Alves, rencontrée en 2006 et épousée six ans plus tard. Ils sont parents de trois enfants : Levi né en 2008, Vida, née en 2010 et Livingstone né en 2012. 

« On peut leur donner des coups de pouce ou essayer de leur donner une direction, mais ils sont qui ils sont », s’est amusé l’acteur à propos de leurs trois enfants, dans le Today Show. « Là tout de suite, je suis juste heureux qu’ils soient en bonne santé et qu’ils aient chacun leur propre individualité. » 

Un rôle de père qui lui tient particulièrement à coeur. « La seule chose que j’ai toujours su est que je voulais être un père. Et c’est resté le summum pour moi. Être papa a toujours été mon seul rêve… Je ne vois rien de plus important », confiait-il à People en octobre 2020.

Mathhew McConaughey

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey transformé pour un rôle

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey

  • Adele, l’artiste qui bat tous les records
  • Daniel Craig, l’espion qu’on aimera toujours

Source: Lire L’Article Complet