Meghan Markle : après les accusations de racisme, la reine prend une grande décision

Quelques semaines après les accusations de racisme de Meghan Markle à l’encontre de membres de Buckingham, la reine Elizabeth II a pris une grande décision qui devrait changer bien des choses.

A propos de

  1. Meghan Markle

  2. Elizabeth d’Angleterre

Les Sussex contre le reste de la famille royale, nouvel épisode. Dans leur grande interview à Oprah Winfrey, Meghan Markle et le prince Harry ont affirmé qu’un membre de la famille avait exprimé des inquiétudes avant la naissance de leur fils Archie quant à la couleur de sa peau. Dans un communiqué, Buckingham Palace avait assuré que ces révélations étaient “préoccupantes“, qu’ils étaient pris “très au sérieux” et qu’une enquête interne allait être réalisée. Deux semaines après ces confidences, la reine Elizabeth II a d’ailleurs pris une grande décision, comme le rapporte le site ITV.

Le palais de Buckingham envisage de nommer un chef de la diversité pour la simple et bonne raison qu’il “reste encore beaucoup à faire” à propos de ce sujet, d’après une source royale. Plusieurs membres de la famille royale soutiennent cette proposition, et pour cause, ils souhaitent améliorer la représentation de la diversité au sein du palais.

Une image à redorer

Nous pouvons toujours nous améliorer,” assure une source royale. Face aux révélations cinglantes de Meghan Markle, c’est tout le système qui semble se remettre en cause. “Nous sommes à l’écoute et apprenons pour bien faire les choses,” a-t-elle ajouté. De quoi éteindre plus ou moins l’incendie et redorer l’image de la Couronne, bien ternie depuis plus d’un an avec le Megxit ou le scandale autour du prince Andrew cité dans l’affaire Epstein. Parmi ces travaux visant à améliorer la diversité, le palais veut une meilleure représentation des personnes LGBTQI + et des personnes handicapées.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet