Meghan Markle écorchée par des proches : « Pas la peine de se prendre pour qui elle n’est pas »

Une personne anonyme et proche de Meghan Markle s’est exprimée au sujet de la duchesse de Sussex lors d’une interview avec Fox News. D’après ses dires, les rapports de celle-ci avec sa famille ne sont pas sur le point de s’arranger.

Les tensions ne se ressentent pas seulement avec la famille royale britannique. Une personne proche de Meghan Markle, restée anonyme, a déclaré lors d’une interview avec Fox News ne pas souhaiter se réconcilier avec la duchesse de Sussex, rapporte le Daily Mail ce mercredi 9 juin. « Pas la peine de se prendre pour qui elle n’est pas ou d’appartenir à une certaine classe sociale pour être acceptée et aimée », a déclaré la personne en question, qui n’a pas révélé la nature de sa relation avec la mère d’Archie et Lilibet Diana. Elle affirme qu’une réconciliation n’est, en effet, plus possible.

« Nous appartenons clairement à des classes sociales différentes et nous ne nous parlerons plus jamais », a ajouté la source anonyme. Cette déclaration intervient alors que Meghan et Harry ont accueilli leur deuxième enfant, Lilibet Diana, le 4 juin. Bien que cette naissance ait ravi tous les proches du couple, l’entourage de la duchesse de Sussex a affirmé qu’il était peu probable que la petite sœur d’Archie rencontre un jour ses cousins du côté de la famille Markle.

Des critiques proférées par les proches de Meghan

Bien que Meghan soit connue pour être très proche de sa mère, Doria Ragland, qui vit avec le couple dans leur manoir de Montecito, elle ne s’entendrait plus avec le reste de ses proches. D’après la source anonyme, le fossé qui s’est creusé entre l’épouse du prince Harry et sa propre famille est entièrement « son choix », ajoutant qu’elle ne souhaite pas « courir après quelqu’un qui ne veut pas leur parler ». À plusieurs reprises, Meghan et Harry ont été critiqués par les proches de la duchesse de Sussex, notamment son père, Thomas Markle, et sa demi-sœur Samantha. Cette dernière avait en effet accusé Meghan d’utiliser ses problèmes de santé mentale comme « une excuse pour traiter les gens comme des torchons ». De son côté, le père de la duchesse avait déclaré que le prince Harry ne l’avait pas si bien soutenue lorsqu’elle a connu des pensées suicidaires. De toutes parts, la hache de guerre ne semble pas sur le point d’être enterrée.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet