Meghan Markle et Harry prennent 20 semaines de congé parental pour Lilibet Diana !

Pour s’occuper de leur petite Lilibet Diana, Meghan Markle et le prince Harry ont décidé de s’accorder un congé parental de cinq mois. Le couple ne veut rien louper des premiers moments de la vie de sa fille.

Ce vendredi 4 juin, Meghan Markle et le prince Harry ont accueilli leur deuxième enfant, une petite fille qui s’appelle Lilibet Diana. Ce prénom est un hommage à la reine Elizabeth qui est surnommée Lilibet par son entourage, et également à la princesse Diana, décédée en 1997 dans un terrible accident de la route à Paris. Pour s’occuper de la petite beauté, les Sussex ont décidé de prendre 20 semaines de congé parental, soit cinq mois, comme s’en fait l’écho le DailyMail. Le journaliste Omid Scobie, spécialiste de la royauté, a confié dans l’émission Good Morning America : “Nous sommes habitués à voir les membres de la famille royale retourner au travail, mais Harry et Meghan vont s’offrir 20 semaines de congé parental.

En prenant ce grand congé, Meghan et Harry marquent une nouvelle fois leur différence avec Kate et William. Le futur roi d’Angleterre s’était octroyé près de trois semaines de congé pour ses enfants George et Charlotte, mais uniquement deux jours pour le petit dernier, Louis. De son côté, Kate avait pris un mois après la naissance de son premier enfant, quatre mois après celle de son deuxième bambin, et sept mois après la venue du dernier.

https://www.instagram.com/p/CPyfkVRpjnj/

A post shared by Archewell by Harry and Meghan (@archewell_hm)

Lilibet Diana peut-elle réconcilier les Sussex avec la reine ?

Voilà plusieurs mois que les relations sont tendues entre Meghan et Harry et le reste de la famille royale. L’interview choc des Sussex en mars dernier, avec Oprah Winfrey, n’a rien arrangé. Pourtant, en choisissant d’appeler leur fille Lilibet Diana, le couple semble tendre la main à la reine Elizabeth II. D’après le DailyMail, Sa Majesté a été surprise” que les Sussex décident d’utiliser son surnom. En effet, Harry avait dit à sa grand-mère qu’ils pourraient donner son nom à leur fille, mais n’avait pas demandé l’autorisation en amont. Assez pour apaiser les tensions ?Je ne sais pas si cela pourra sonner la paix, mais cela montre à quel point ils sont proches de la reine“, a estimé Omid Scobie dans l’émission américaine.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet