Meghan Markle : pourquoi sa victoire contre les tabloïds a un goût amer

Un camouflet ? En tout cas un verre à moitié vide pour Meghan Markle, après la première décision dans le cadre de son procès face à l’éditeur du DailyMail. Mais pourquoi cette victoire a une drôle de saveur ?

Alors que bat son plein le procès qui oppose la duchesse de Sussex Meghan Markle au groupe Associated Newspaper (éditeur notamment du DailyMail), tournant autour de la publication dans ce titre d’une lettre privée envoyée par Meghan à son père Thomas, la femme du prince Harry a eu gain de cause ce mercredi 5 août. Le juge a en effet décidé, comme elle le souhaitait, la non-divulgation des identités de ses cinq amis anonymes qui s’étaient livrés dans les pages du magazine People pour prendre sa défense.

Une première victoire donc dans cette grande guerre qui l’oppose à l’un des organes de médias les plus importants outre-Manche, mais qui a néanmoins une saveur amère. Car s’il s’agit d’une “victoire pour Meghan dans cette nouvelle étape de sa procédure judiciaire contre Associated Newspapers”, a écrit le correspond royal Richard Palmer sur Twitter, cette décision n’est pas définitive, comme nous l’apprend ce 5 août la presse anglaise.

“Une décision provisoire”

Le site du journal The Mirror annonce en effet que la décision de garder secrète l’identité des cinq amis de Meghan n’est que provisoire, le juge Warby a même particulièrement insisté sur ce point, en déclarant qu’il avait conclu que, “pour le moment”, la duchesse se voyait accorder une injonction qui protège l’identité des cinq individus. Il a cependant qualifié cette décision en faveur de Meghan et de son équipe juridique de “décision provisoire”, sous-entendant qu’il pourrait lever cette protection à n’importe quel moment lors du procès si cela s’avérait nécessaire. Un goût amer pour Meghan, au lendemain des célébrations de son 39e anniversaire…

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet