Melania Trump : cette dernière humiliation qu’elle n’avait pas prévue

Melania Trump avait annoncé il y a quelques semaines qu’elle allait vendre aux enchères virtuelles un objet qui avait à ses yeux marqué la présidence de son mari. Mais la vente a suscité moins d’enthousiasme qu’escompté et lui a rapporté moins que prévu.

Début janvier, Melania Trump avait annonçé mettre en vente aux enchères en ligne, au moyen de NFT (jeton non fongible), un chapeau qu’elle portait à la Maison-Blanche lors d’une visite en avril 2018 du président français Emmanuel Macron. Une peinture aquarelle de Melania Trump portant le couvre-chef et une œuvre d’art virtuelle d’elle en version animée vêtue du chapeau étaient également proposées. Le triptyque « Head of State 2022 » avait un prix de départ de 250.000 dollars. Mais le New York Times rapporte que la tentative de Melania Trump de percer dans le monde de la cryptomonnaie ne s’est pas avérée aussi concluante qu’escompté.

Les offres pour acquérir cette triple œuvre devaient impérativement être faites avec une cryptomonnaie particulière, celle de la blockchain Solana, cotée à 170 dollars le jeton au moment de l’annonce de la vente début janvier. Mais ces dernières semaines, son prix a considérablement baissé et ce mardi, la veille de la clôture des enchères, chaque jeton ne valait plus que 95 dollars. Peu d’offres, seulement cinq, ont été faites pour acquérir l’œuvre de la femme de l’ex-président des États-Unis. La plus généreuse équivalait à environ 170.000 dollars, la valeur exacte fluctuant avec la volatilité du marché de la cryptomonnaie.

Découvrez : Brigitte Macron en robe de vestale face à Melania Trump en robe Chanel scintillante

Melania Trump confrontée aux variations de valeur de la cryptomonnaie

Melania Trump a expliqué qu’une partie des bénéfices de la vente seront utilisés pour aider à fournir aux enfants placés en famille d’accueil un accès à des programmes éducatifs axés sur l’informatique et la technologie. À la suite de cette vente, elle peut maintenant conserver les jetons récoltés et espérer que leur valeur repartira à la hausse, même s’il est très difficile de pronostiquer les tendances à venir sur le marché de la cryptomonnaie. C’est la deuxième fois que la mère de Barron s’essaye à une vente de ce type. En décembre, un groupe de NFT en édition limitée de l’artiste français Marc-Antoine Coulon présentait une aquarelle virtuelle des yeux de Mme Trump, intitulée Melania’s Vision, qui s’était vendue 150 dollars pièce.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet