Mensonges : 5 raisons de regarder la nouvelle série avec Audrey Fleurot

Ce jeudi 2 septembre, TF1 lance sa nouvelle série, intitulée Mensonges, dans laquelle l’actrice française tient le rôle principal. Au programme : un thriller psychologique haletant dans lequel deux versions s’opposent.

Restez informée

Un face à face avec Arnaud Ducret

Après le succès des séries Le Bazar de la Charité et HPI, Audrey Fleurot revient sur petit écran dans cette nouvelle fiction signée TF1. Elle y campe le rôle le rôle de Jeanne, une professeure de philosophie fraîchement divorcée, un peu écorchée vive. À ses côtés, on retrouve l’acteur et humoriste Arnaud Ducret, qui nous a fait frissonner dans le rôle de Xavier Dupont de Ligonnès il y a quelques mois dans la série Un homme ordinaire sur M6. Lui joue le personnage de Thomas, père de famille et chirurgien dont la réputation n’est plus à faire. Les deux personnages principaux vont se livrer une guerre sans merci, à la fois judiciaire, émotionnelle et psychologique. Au casting de la série figurent également Alice David, Amaury de Crayencour, Olivia Côte, Lionnel Astier, Anne Azoulay et Lionel Abelanski.

Le jeu du mensonge et de la vérité

Deux célibataires, un rendez-vous galant, un restaurant, des sourires, un dernier verre chez Jeanne… Tout nous laisse croire qu’une relation s’apprête à voir le jour. Seulement voilà, lorsque la professeure de philosophie se réveille, elle est persuadée que Thomas, le séduisant chirurgien avec qui elle a passé la nuit, l’a violée. Alors qu’elle l’accuse d’avoir abusée sexuellement d’elle après l’avoir droguée, Thomas lui clame haut et fort son innocence. S’ensuit alors une quête de la vérité mêlant policiers, familles, amis, collègues et réseaux sociaux.

Une adaptation réussie

Décidément, les séries venues d’ailleurs inspirent fortement TF1. Après Je te promets, adaptation de la série américaaine This is us ou encore Un homme d’honneur, tirée de la série israélienne Kvodo, la chaîne investit à nouveau dans un remake de série étrangère. Cette fois, il s’agit britannique Liar qui a connu un franc succès outre-manche. La formule magique de TF1 pour assurer le succès de ses adaptations ? Miser sur des acteurs français forts. Et ça marche. La version britannique a eu droit à deux saisons, reste à savoir si nous retrouverons nos personnages pour un deuxième volet en France aussi.

Six épisodes haletants

Qui dit vrai, qui dit faux ? Difficile pour nous, téléspectateurs curieux, de ne pas rester en haleine jusqu’à la fin des six épisodes pour découvrir la vérité. Jeanne est-elle une affabulatrice déterminée ou une victime incomprise ? Il faudra patienter jusqu’au dernier volet pour le découvrir…

La question des violences faites aux femmes abordée

La série nous plonge au cœur du combat de ces femmes, pour qui porter plainte s’avère être un véritable parcours du combattant. “Dans la vie, ce genre d’histoire se fait souvent au détriment des femmes, prises pour des affabulatrices ou accusées de mériter ce qui leur arrive. Elles sont souvent peu ou mal écoutées. Le combat pour faire éclater la vérité n’est pas simple et la série met cette complexité en avant. Mensonges évoque aussi les ravages que peuvent engendrer les réseaux sociaux, avec des commentaires qui sont postés sans que leurs auteurs se soucient des conséquences ou de la vérité”, explique le comédien Arnaud Ducret dans une interview pour le site TF1.

Source: Lire L’Article Complet