Michael Schumacher : son fils et son pire rival amis ? Révélations inattendues

Après avoir percuté Mick Schumacher durant le Grand Prix de Turquie de Formule 1, qui s’est déroulé dimanche 10 octobre, le pilote Fernando Alonso a présenté ses excuses au jeune homme.

Dimanche 10 octobre a eu lieu le Grand Prix de Turquie de Formule 1, au sein du circuit Otodrom Istanbul Park. Durant la course, le pilote Fernando Alonso a percuté le véhicule de Mick Schumacher au quatrième virage. Ce qui lui a causé une pénalité de cinq secondes. Quoi qu’il en soit, l’Espagnol de 40 ans a expliqué que « les conditions [météorologiques, NDLR] étaient très compliquées et glissantes » et il n’a pas manqué de présenter ses excuses à son jeune confrère de 22 ans.

« J’ai tenté le dépassement, mais c’était très difficile de voir tout le monde dans ces conditions », a-t-il lancé. Les deux hommes se sont d’ailleurs embrassés après l’incident, prouvant qu’il n’y a aucune animosité entre eux. Le fils de Michael Schumacher a ensuite affirmé, compréhensif : « Ces choses-là arrivent. » De son côté, Fernando Alonso a fait part de son enthousiasme de participer à une course avec le jeune homme. « C’est vraiment spécial de l’avoir en Formule 1. Il me rappelle tellement son père. Dans le langage corporel, dans les expressions faciales, dans tout », a-t-il déclaré, en ajoutant : « Je l’aime beaucoup. J’aime son style, j’aime qu’il soit en Formule 1. »

Deux rivaux en très bons termes

Le champion a également assuré qu’il gardait de bons souvenirs du père de Mick Schumacher : « Par-dessus tout, j’ai appris une chose de lui : ne jamais abandonner (…) Michael a toujours été gentil avec moi. Nous avions beaucoup de respect l’un pour l’autre. Il m’a toujours fait sentir qu’il me souhaitait beaucoup de succès et que je devais prendre plaisir à gagner le championnat. » Il faut dire que Fernando Alonso a bien connu Michael Schumacher. Le célèbre pilote automobile, qui n’est plus le même depuis son grave accident de ski, a même été son plus grand rival pendant une grande partie de sa carrière. En septembre 2020, auprès du média Sport Bild, il décrivait son concurrent comme étant « difficile à battre » et doté d’un « grand talent ».

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet