Michel Cymes balance : des stars lui ont demandé un passe-droit pour se faire vacciner

Interviewé par Purepeople, Michel Cymes a révélé, ce mercredi 13 janvier, que des personnalités publiques ont tenté de profiter de leur célébrité pour se faire vacciner avant les personnes prioritaires.

A propos de

  1. Michel Cymes

  2. Marina Carrère d’Encausse

Auprès de Purepeople ce mercredi 13 janvier 2021, Michel Cymes a révélé avoir eu, dans son entourage, des proches qui ont tenté de passer par lui pour obtenir un traitement de faveur, leur but étant de se faire vacciner contre le Covid-19. “J’ai eu plein d’amis qui étaient sceptiques, qui ne voulaient pas se faire vacciner, qui disaient : ‘Ouais, on ne va pas servir de cobaye’. Et les mêmes me disent aujourd’hui : ‘Est-ce que t’as pas un moyen d’accélérer [les choses, NDLR] pour que je puisse me faire vacciner ?’”, a expliqué le médecin de 63 ans.

Catégorique, Michel Cymes a précisé qu’il “n’y a pas de passe-droit” concernant la santé, même pour les célébrités. “Comme je suis un peu dans le milieu de la télé, j’ai été appelé par des gens très très célèbres, qui ne sont pas dans les plus de 75 ans ou les plus de 50 ans soignants [jugés prioritaires pour la vaccination, NDLR], qui m’ont dit : ‘Tu ne pourrais pas essayer de m’avoir…’ Bien sûr, je dis non, mais surtout, je ne pourrais même pas. C’est impossible”, a poursuivi, sans donner de noms, celui qui s’est fait vacciner le 6 janvier dans le cadre d’une campagne de sensibilisation mise en place au centre hospitaliser d’Aulnay-sous-Bois (en Seine-Saint-Denis). Le ministre de la Santé Olivier Véran était alors présent et Marina Carrère d’Encausse ou encore Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, ont également eu droit à leur dose du vaccin anti-coronavirus.

Un vaccin qui n’a entraîné aucun effet secondaire

Alors interrogé par l’AFP, Michel Cymes avait expliqué qu’il s’était fait “vacciner car il exerce encore avec des publics fragiles”. “Je ne veux pas prendre de risques. Et quand on a la chance d’avoir la confiance des gens, il faut s’en servir, on a un devoir d’exemplarité”, avait-il ajouté. Tandis que certains complotistes étaient persuadés qu’il n’avait pas vraiment été vacciné, l’animateur télé a tenu à mettre les points sur les i. “J’ai bien été vacciné, j’ai même eu une petite tension, une petite douleur comme on a parfois au site de l’injection pendant deux, trois jours et c’est tout à fait normal. Je n’ai absolument aucun effet secondaire. On peut avoir une petite fièvre ou des petites courbatures, je n’ai même pas eu ça. Dans les jours qui ont suivi, j’étais impeccable”, a-t-il conclu auprès de nos confrères de Purepeople.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet