Mimie Mathy, 3ème personnalité préférée des Français, "ce n'était pas gagné"

Le JDD a dévoilé dimanche 27 décembre 2020 l’édition annuelle du Top 50 des personnalités préférées des Français. Mimie Mathy se hisse à la 3ème place de ce classement. De quoi réjouir la comédienne de 63 ans.

  • Mimie Mathy

De ses débuts à la télévision dans les années 80 à son rôle dans la série française à succès Dix pour cent, Mimie Mathy continue d’éblouir la caméra. Et ce n’est pas son claquement de doigt qui retentit depuis 23 ans, dans Joséphine, ange gardien qui dira le contraire. La comédienne de 63 ans, très appréciée, se hisse une nouvelle fois dans le classement des personnalités préférées des Français. L’humoriste apparaît à la 3ème place de ce top 50, dévoilé par le Journal du Dimanche, dimanche 27 décembre 2020. L’actrice phare de TF1 accueille cette nouvelle avec fierté. “On a beau savoir qu’un classement est toujours subjectif et aléatoire, ça fait plaisir… J’ai même déjà figuré sur la première marche. Cette reconnaissance, qui me surprend toujours autant, est magnifique. Regardez d’où je viens. Vu ma taille, ce n’était pas gagné d’avance reconnait-elle dans le JDD.

Derrière Sophie Marceau et Alexandra Lamy… mais devant Florence Foresti !

Mimie Mathy a su rester elle-même. La membre très active des Enfoirés adresse une pensée particulière à sa famille. “J’ai eu la chance d’avoir des parents qui ne la considéraient pas comme un handicap mais comme une différence. Ça change tout dans le regard qu’on porte sur soi. Alors, j’ai avancé telle que j’étais, sans trichercontinue-t-elle dans cet entretien.

Si Mimie Mathy grappille trois places dans le classement par rapport à l’édition précédente – et devance de ce fait, Florence Foresti, elle suit de près Sophie Marceau et Alexandra Lamy. “J’aime beaucoup cette photo de femmes assez diverses. L’une fait rêver dans le monde entier, la deuxième a réussi à percer au cinéma en partant d’une pastille de divertissement télé. Quant à la troisième, elle fait peut-être rêver aussi à sa manière : si elle y est arrivée, pourquoi pas les autres ? Je parle de moi, là ! ” ajoute cette dernière, avec une once d’humour.

Hors écran, l’ange gardien Joséphine n’a plus sa baguette magique. Altruiste, Mimie Mathy imagine un monde meilleur et révèle ce qu’elle voudrait changer, si elle en avait les moyens : “Il suffit de passer près du périphérique parisien pour ressentir ce sentiment d’impuissance et d’injustice qui nous saisit en voyant ces gens, ces mômes qui vivent dans la merde, au milieu des rats et de la pollution”.

Source: Lire L’Article Complet