Miss France 2020 : Pour la sortie de son livre, Sylvie Tellier adresse des mots inattendus à Geneviève de Fontenay

L’actuelle directrice du comité Miss France a rendu hommage à l’ancienne dans la préface de son livre qui célèbre le centenaire du concours de beauté.

Le 12 décembre prochain, le concours Miss France fêtera son centenaire. À l’occasion de cet évènement, Sylvie Tellier a dévoilé un livre, Miss France 1920-2020 ! Un ouvrage qui retrace les 100 ans du célèbre concours de beauté, son histoire et ses secrets. Le tout agrémenté de photos, d’interviews de personnalités comme Jean Paul Gaultier ou Line Renaud, présidents du jury, et de nombreuses anecdotes. Un retour en images, d’Agnès Souret, la première élue en 1920, jusqu’à Clémence Botino, choisie par les Français en décembre 2019.

La présidente du comité Miss France s’est longuement arrêté sur l’arrivée de Geneviève de Fontenay (secrétaire de l’association du comité puis assistante de son mari Louis, devenu délégué général à la fin des années 60, elle a repris les rênes de l’organisation Miss France en 1981, à la mort de son époux jusqu’en 2010, ndlr) qui, a contribué à rendre cette élection, suivie par des millions de téléspectateurs, populaire.

En préface, elle a adressé de jolis mots à l’attention de la Dame au chapeau. “Cette année nous célébrons les 100 ans des concours de beauté en France. Une institution Miss France qui n’aurait pas cette place en 2020 si vous et votre compagnon Louis ne lui aviez pas dédié votre vie (…) J’aurais aimé écrire cette histoire avec vous pour que vous puissiez nourrir ce livre de vos nombreuse anecdotes, mais je comprends aussi votre réticence à vous remémorer le passé et je respecte votre pudeur”, a-t-elle écrit. “J’espère qu’il vous permettra de revivre d’incroyables moments (…) Au nom de toutes les Miss France, je souhaite vous dire merci. Merci d’avoir porté ces valeurs aussi haut et de me les avoir enseignées. Merci de vous être battue pour faire imposer ce concours, merci d’avoir changé nos vies…”

Une histoire difficile à raconter sans Geneviève de Fontenay qui n’a pas souhaité s’associer à celle qui a pris sa succession.

“Elle avait d’abord accepté, avant de se raviser. Aujourd’hui, elle refuse même de célébrer le centenaire parce que les premières élections ne portaient pas le nom de Miss France !”, avait déclaré la belle-soeur de Jean-Pascal Lacoste à TV Mag.

 

Le livre sera disponible dès le 5 novembre prochain.

 
 

 

À voir également : Jean-Pascal Lacoste s’en prend de nouveau à sa belle-soeur, Sylvie Tellier !

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet