« Miss Tequila dans un bar » : Virginie Efira revient avec humour sur ses années lycée

Avant de devenir l’une des actrices les plus respectées du cinéma français, Virginie Efira était un oiseau de nuit. Une partie de sa vie qu’elle expose aujourd’hui avec humour et nostalgie dans les colonnes de Elle.

À l’affiche du magistral Benedetta de Paul Verhoeven, Virginie Efira vit une consécration dans sa carrière de comédienne. Celle qui a souvent évoqué ses débuts délicats au grand écran est revenue sur son parcours alambiqué dans une interview accordée au magazine Elle vendredi 22 octobre. Cette cinéphile depuis toute jeune a ainsi expliqué avoir pris des cours de théâtre durant sa jeunesse en parallèle de sa vie d’étudiante fêtarde. “ À la fin du lycée, en attendant de jouer Racine, j’étais surtout Miss tequila dans un bar ou serveuse dans une discothèque”, évoquait-elle avec humour auprès de Elle.

Ce fut pourtant la vie de noctambule de la compagne de Niels Schneider qui lui a ouvert les portes de sa future carrière : “ Un jour, alors que j’étais serveuse en boite de nuit, quelqu’un m’a proposé de présenter une émission télé pour ados. J’ai passé le casting et j’ai été prise”, expliquait-elle au journal. Dès lors, les auditions au petit, puis au grand écran s’étaient enchaînées pour Virginie Efira, effaçant au fur et à mesure les commérages sur sa crédibilité en tant qu’actrice.

La fête dans la vie comme à l’écran

Pétillante et boute-en-train, Virginie Efira l’a toujours été comme en témoignent ses rôles dans de nombreuses comédies à l’image de 20 ans d’écart (2013). Mais à 44 ans, l’actrice avouait à Elle regretter parfois le grain de folie de sa jeunesse : “ La dernière fois que j’y suis allée ( ndlr : au Festival de Cannes), je me suis vue être hyper sérieuse. La fille qui ne boit plus, qui se couche tôt. Je me suis dit “ bon, c’est chouette, mais est-ce que tu ne te marrais pas plus quand tu faisais l’imbécile ?

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet