Mort de Claude Brasseur : le tendre clin d'oeil de Nicolas Bedos

Ce mardi 22 décembre, Claude Brasseur est mort à 84 ans. Nicolas Bedos lui a rendu un hommage tout particulier sur son compte Twitter.

C’est une disparition tragique pour le monde du cinéma français. Claude Brasseur est décédé à 84 ans, ce mardi 22 décembre. Immédiatement, l’agent de la star a fait savoir à l’AFP que cette disparition n’avait aucun lien avec le Covid-19. Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient. Si Mylène Demongeot – qui jouait son épouse dans Camping – a fondu en larmes, Nicolas Bedos s’est emparé de son compte Twitter pour rendre hommage à l’illustre acteur qui aura marqué bien des générations. L’humoriste a alors publié un cliché sur lequel on peut voir les très regrettés Danièle Delorme, Yves Robert, Jean-Loup Dabadie et Claude Brasseur en train de trinquer.Voilà. Amusez-vous bien“, est-il écrit en légende. Un petit détail n’a néanmoins pas échappé à l’oeil avisé des internautes : la présence sur ce cliché d’Anny Duperey, pourtant elle toujours vivante.

D’autres hommages ont été postés à la suite de l’annonce de la mort de Claude Brasseur. Jérôme Commandeur a publié un beau cliché de Claude Brasseur avec en commentaire un simple coeur noir, afin de symboliser son terrible deuil. Franck Dubosc, qui lui avait donné la réplique dans Camping, a quant à lui écrit : “Je t’embrasse une dernière fois mon Claude“.

Galerie: Les cadeaux de Noël les plus étranges des stars (StarsInsider)

Inhumé au cimetière du Père-Lachaise

L’agent de Claude Brasseur avait dévoilé la terrible nouvelle dans la journée du mardi 22 décembre. “Claude Brasseur est décédé ce jour dans la paix et la sérénité, entouré des siens,” faisait-il savoir à l’AFP. L’acteur sera inhumé à Paris, au cimetière du Père-Lachaise, “dans le respect des règles sanitaires”. Il reposera ainsi aux côtés de son père, Pierre Brasseur, alors qu’il avait été délaissé par ses parents dans son enfance. Un épisode sur lequel il préférait ne pas s’épancher.

pic.twitter.com/bOgzsFGfdL

Source: Lire L’Article Complet