Mort de Jean-Paul Belmondo : quelle est sa fortune ?

Jean-Paul Belmondo, qui s’est éteint le 6 septembre à l’âge de 88 ans, s’était constitué une belle fortune au cours de sa longue carrière. Voici l’héritage que ses trois enfants vont devoir se diviser.

« Le Magnifique » s’est éteint le 6 septembre, à l’âge de 88 ans. En plus de laisser un pays et tout le monde du cinéma en deuil, Jean-Paul Belmondo a également laissé une fortune non négligeable, accumulée au fil de sa prolixe carrière. Nos confrères de Oh My Mag se sont penchés, le 7 septembre, sur son héritage. Voici ce que l’acteur, qui a incarné le voyou Michel Poiccard dans À bout de souffle en 1960 – pour ne citer qu’un seul de ses rôles marquants -, a légué à ses trois enfants à sa disparition.

On connaissait « Bebel » l’acteur qui a marqué le public dans Borsalino, Le Magnifique ou encore L’Homme de Rio. Ce n’est néanmoins pas la seule carrière que cet hyperactif ait embrassée. Jean-Paul Belmondo, qui n’a quitté les planches qu’à l’âge de 75 ans, a aussi été directeur de théâtre et producteur de cinéma. Grâce à cette triple casquette couronnée de succès, il a mis sur pied une belle fortune.

Un acteur grassement payé

Jean-Paul Belmondo a tout d’abord investi dans la pierre. L’acteur disparu possédait de nombreux biens immobiliers, et pas n’importe lesquels. Il avait notamment acquis un hôtel particulier dans le très chic Saint-Germain-des-Prés, rapporte Oh My Mag. Dans ce coin du VIe arrondissement de Paris, le mètre carré se négocie entre 10 000 et 26 000 euros. Voici qui peut donner un ordre d’idée de la valeur quasi-inestimable du bien de l’acteur.

Lorsqu’il acceptait un rôle auprès d’un réalisateur, l’acteur qui cumule près de 80 films au compteur était aussi très bien payé. Pour son rôle dans Un Homme seul et son chien, réalisé par Francis Huster en 2008, Jean-Paul Belmondo aurait perçu quelque 450 000 euros. Pour rappel, le tournage de ce film n’a duré que neuf semaines. Sa prestation a donc valu 10 000 euros quotidiens. Ce n’est pas tout : il a également obtenu 9% des recettes des ventes du film, en plus de son cachet.

Bon vivant

Lors de l’hommage national qui a été rendu à l’acteur dans la cour d’honneur des Invalides, jeudi 9 septembre, le président de la République a déclaré, au sujet de Jean-Paul Belmondo, qu’il était « un peu nous en mieux, l’ami qu’il faut avoir, le fils que tous les parents aimeraient avoir ». L’acteur était aussi… le client que tous les commerçants aimeraient avoir. En effet, il était de notoriété publique que le comédien était un bon vivant et un amateur des belles choses. Aussi a-t-il accumulé, tout au long de sa carrière de 50 ans, de nombreuses montres de luxe, des bijoux de joailliers renommés et des vêtements de grands créateurs. Pour rappel, en 2013, l’une de ses montres Rolex a été mise aux enchères. Les experts l’avaient estimée entre 50 000 et 100 000 euros avant la vente, et elle a été adjugée à 165 000 euros.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet