Mort de Rika Zaraï : Laurence Boccolini dévastée et le coeur brisé…

L’animatrice est en deuil après avoir appris le décès de la chanteuse Rika Zaraï à l’âge de 82 ans.

L’année 2020 se clôture dans quelques jours mais les mauvaises nouvelles se poursuivent. Après le décès de Claude Brasseur, Rika Zaraï est morte à l’âge de 82 ans, a annoncé mercredi 23 décembre l’ambassade d’Israël en France. “Profondément attristés de la disparition de Rika Zaraï qui a conquis le coeur des Français avec son bel accent de sabra. Elle a chanté Israël et Jérusalem avec passion et dévouement. C’est une des plus belles voix d’Israël en français qui s’est éteinte. Nos condoléances à son époux JP Magnier”, pouvait-on lire sur Twitter.

Née en 1938 à Jérusalem d’un père Russe et d’une mère Polonaise, la chanteuse populaire israélienne s’était fait connaître avec des titres tels que Sans chemise, sans pantalon, Casatschok, Hava Nagila, Tournez manèges ou encore Alors je chante dans les années 60 et 70.   

Au cours de sa carrière, elle a rencontré de grands noms dans le milieu comme Bruno Coquatrix, Eddie Barclay mais aussi Charles Aznavour, qui lui écrira deux chansons, Le Temps et Et pourtant. Après Chante Israël, son premier album paru en 1962, elle sortira quatorze autres disques studio, dont le dernier, Quand les hommes, date de 2007. Rika Zaraï avait publié une dizaine de livres, dont ses mémoires, L’espérance a toujours raison, en 2006.

La nouvelle de sa disparition a profondément attristé Laurence Boccolini, qui a fait part de son chagrin sur les réseaux sociaux.

“Tu m’avais dit au téléphone il y a quelques mois ‘on se voit vite ?’… Ce rendez vous raté me brise le cœur. J’avais hâte de te revoir …je t’aimais énormément pour ta grande gentillesse, ton intelligence ta patience et l’oreille attentive que tu as eu pour moi il y a bien longtemps lors d’une période difficile… Tu trouvais les mots et tu te préoccupais vraiment des autres. Ce matin je suis effondrée. J’ai une douce pensée pour ton époux et ta famille. Tu vas beaucoup me manquer …LOVE YOU”, a-t-elle écrit sur son compte Instagram en légende d’une photo de l’artiste dont elle était fan.

https://www.instagram.com/p/CJI7N5dJWAV/

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

À voir également : Interpellée au sujet de Mickael Fakailo, Laurence Boccolini s’exprime sur Instagram

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet