Nabilla Benattia émue aux larmes : ce jour qui a bouleversé sa vie à jamais

Samedi 27 février 2021, Nabilla Benattia s’est confiée dans 50min Inside sur le jour qui a tout changé dans sa vie : la naissance de son fils, Milann. Un accouchement qu’elle redoutait vivement et qui s’est avéré magique.

  • Nabilla Benattia
  • Thomas Vergara

Vendredi 11 octobre 2019, Nabilla Benattia donnait naissance à son tout premier enfant, un garçon prénommé Milann. Quelques semaines avant cet accouchement, la jeune femme révélée au grand public dans Les Anges de la télé-réalité, diffusée sur NRJ12, ne cachait pas son appréhension. À six semaines de devenir maman, elle expliquait sur le réseau social Snapchat rencontrer des difficultés à gérer sa peur de l’accouchement, comme nous vous le rapportions à l’époque : “J’ai très peur (…) Je suis contente parce que j’arrive au bout mais j’ai vraiment très peur. Je n’arrive pas trop à dormir la nuit. Je me réveille et je n’arrête pas de réfléchir et tout. (…) J’ai peur de l’accouchement forcément mais pas que. J’ai peur aussi de ne pas savoir faire… Je lis beaucoup d’articles, je prends beaucoup de renseignements autour de moi… Je ne vais pas vous mentir, plus ça se rapproche et plus je me dis qu’on va avoir un petit être à chouchouter, à aimer… Donc petit coup de flippe en ce moment…”, avait-elle confié sur Snapchat, dimanche 8 septembre 2019.

Nabilla émue dans 50min inside

Plus d’un an plus tard, c’est lors d’un entretien accordé à Nikos Aliagas dans l’émission 50min inside que Nabilla Benattia est revenue sur ce jour qui a bouleversé sa vie. Samedi 27 février 2021, en regardant les images la montrant dans une voiture en direction de la maternité, le jour de la naissance de son fils, Nabilla s’est remémorée ses angoisses. “J’avais tellement peur de ce qui allait m’arriver à ce moment-là. J’étais pétrifiée. Je me suis demandé comment j’allais faire. Quand j’étais enceinte, je savais que j’attendais un enfant mais sur le coup je me disais : ‘Ce n’est pas tout de suite, c’est dans neuf mois’. Et puis, là tout à coup, quand il a fallu aller à la maternité pour donner la vie à mon fils, je me suis dit : ‘Ok, c’est le moment’. Je pensais que je n’étais pas prête“, a-t-elle détaillé avec émotion à Nikos Aliagas. De ce jour si spécial, elle ne garde finalement qu’un souvenir mémorable, celui du premier regard échangé avec son fils : “Il m’a donné tout son amour. Il m’a fait sentir vivante, aimée. On ne m’avait jamais regardée comme ça. Je m’en souviendrai toute ma vie”.

A lire aussi : Nabilla incendiaire en maillot très échancré : poitrine bombée et fessier à moitié dévoilé (oh la la !)

Source: Lire L’Article Complet